Rejoignez-nous

Gel antibactérien pour les mains : Pas si inoffensif que çà

Gel antibactérien pour les mains : Pas si inoffensif que çà

Santé

Gel antibactérien pour les mains : Pas si inoffensif que çà

La circulation des virus crée de nombreuses inquiétudes, surtout chez les quinquas et seniors hypochondriaques. On recommande de se laver les mains régulièrement pour se protéger contre les maladies contagieuses. Le gel antibactérien est de plus en plus utilisé pour assurer une meilleure prévention, mais il suscite aussi des inquiétudes. Certains spécialistes ont lancé un cri d’alarme, puisque le gel antibactérien pourrait bien causer plus de mal que de bien.

Happy-50plus a enquêté pour vous.

Vérifier la composition du gel antibactérien

Les gels antibactériens contiennent souvent du triclosan et du triclocarban dont l’interdiction a été réclamée par de nombreux scientifiques du monde entier. Publié dans la revue scientifique Environmental Health Perpectives, le Manifeste de Florence a été signé par 200 chercheurs et professionnels de la santé originaires de 29 pays. Ils appellent vivement à l’interdiction de ces antiseptiques qui ont déjà démontré leur inefficacité dans la destruction des bactéries et leurs effets nocifs pour la santé.

Ces substances pourraient contenir des perturbateurs endocriniens qui peuvent bloquer ou modifier le mécanisme d’action du système endocrinien avec les conséquences néfastes pour la santé qui en découlent. Depuis 2016, les États-Unis ont interdit le triclosan et le triclocarban. En ce qui concerne l’Union européenne, elle en tolère toujours un certain pourcentage dans les produits cosmétiques et les bains de bouche.

Gel antibactérien – Des effets néfastes

Il n’y a rien à perdre en procédant à l’interdiction de ces deux substances. Il y aurait plutôt beaucoup à gagner, puisque le triclosan et le triclocarban pourraient produire plusieurs effets néfastes sur l’organisme. Les auteurs du Manifeste insistent donc sur la nécessité de les bannir des cosmétiques auxquels ils n’apportent rien de significatif. La communauté internationale doit absolument limiter leur utilisation, selon les rédacteurs du texte.

Les effets négatifs du triclosan et le triclocarban s’étendent bien au-delà de l’action sur les perturbateurs endocriniens. Ils pourraient favoriser entre autres le développement du cancer du sein, l’une des plus grandes hantises des citoyennes de plus de 50 ans. De plus, ces substances risqueraient de nuire à la fertilité, mais aussi au développement normal du fœtus.

Aux États-Unis, des études ont démontré que 97% des mères auraient du triclosan ou du triclocarban dans leur lait maternel. Selon l’un des signataires du Manifeste, Rolf Halden, 60% des cours d’eau américains en contiendraient. Il est donc nécessaire de prendre cette alerte très au sérieux.

Au-delà des pathologies graves, des allergies, des irritations, mais aussi des maux de têtes et vertiges ont été signalés.

Ce n’est pas la première étude scientifique à dénoncer la nocivité des gels qui -en cas d’utilisation prolongée, seraient responsables d’une résistance bactérienne nous rendant finalement plus sensibles.

La solution ? Notre bon vieille savonnette.

Merci de Liker, Tweeter, Commenter, et Partager sur vos réseaux sociaux.

Commentaires Facebook
Lire la suite
Publicité
Vous pourriez aimer également...

57 ans, retraité, geek, auteur et éditeur des sites plusminceplusjeune.org et happy-50plus.com, infopreneur

Cliquer pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d'articles dans Santé

Publicité

J’aime Happy-50plus vite je m’abonne

Happy-50plus le site des jeunes seniors heureux
Haut