Élections présidentielles 2022 – Quelle réforme des retraites nous attend ?

Élection présidentielles 2022 – Réforme des retraites et propositions

La retraite est une question majeure qui intéresse tous les actifs, les retraités, et les étudiants français. À chaque quinquennat, le pouvoir exécutif envisage l’amélioration du système des retraites. Âge légal de départ à la retraite, augmentation de la durée de cotisation, protection du pouvoir d’achat, loisirs. À quelques jours du deuxième tour des élections présidentielles 2022, que proposent les deux candidats à l’Élisée sur la réforme des retraites ?

Décryptage.

Deux visions divergentes

Aujourd’hui en France, on compte plus de 17 millions de retraités sur une population de 67,8 millions habitants. Suite à la pandémie de la Covid-19 et à la guerre en Ukraine, tous les secteurs économiques et sociaux font face aujourd’hui à des difficultés imprévues : emploi, hausse des prix dans tous les secteurs économiques, salaires, et bien d’autres.

LREM : une réforme plus pragmatique ?

L’âge de départ à la retraite est une question majeure qui tient à cœur à Macron. C’est un point clé de sa réforme qu’il a suspendu dès le début de la pandémie en mars 2020.

Suite aux appels d’un électorat inquiet, Macron a publiquement déclaré -après le premier tour, qu’il serait prêt à revoir sa position sur un départ à la retraite à 64 ans au lieu de 65 ans. De toute évidence, une clause de revoyure est proposée en 2028 pour réévaluer ce point précis.

La deuxième mesure de sa réforme des retraites 2022 vise à instaurer un minimum retraite à 1 100 euros par mois pour tous grâce au recul de l’âge de la retraite.

Son projet de réforme des retraites propose également de supprimer les régimes spéciaux. Cette proposition vise à soutenir la prise en compte des carrières longues dans le calcul du montant de la pension.

L’indexation des pensions de retraites sur l’inflation dès juillet 2022 est la troisième mesure majeure envisagée par Emmanuel Macron. Cette proposition intervient dans le cadre du maintien du pouvoir d’achat des seniors.

Les citoyens français et l’opposition critiquent vivement ces résolutions majeures du président sortant.

RN : une réforme plus populiste ?

Pour le prochain quinquennat, Marine Le Pen propose de maintenir un départ à la retraite à 62 ans. Elle accepte un recul à 60 ans selon certaines conditions. La candidate du Rassemblement National veut instaurer un minimum vieillesse à 1 000 euros par mois pour tous.

Âge de départ à la retraite

Emmanuel Macron pense qu’en reculant progressivement l’âge légal de la retraite à 64 ans, on favorisera l’employabilité des séniors. Non seulement cette mesure vise à multiplier les chances des citoyens de plus de 55 ans de se faire embaucher, mais c’est aussi, selon lui, la seule solution pour le pays de composer avec le vieillissement de la population.

De son côté, Marine Le Pen refuse catégoriquement de rallonger l’âge de départ à la retraite. La candidate du Rassemblement National souhaite maintenir l’âge légal à 62 ans. Elle envisage un départ à 60 ans si les retraités débutent leur carrière avant l’âge de 20 ans et cotisent pendant 40 ans.

Seuil minimum des pensions

Pour ce qui est du minimum retraite, Macron affirme qu’en repoussant l’âge légal à 65 ans on pourra financer la retraite minimum à 1 100 euros par mois pour tous. Ce qui répond parfaitement aux objectifs du camp LREM de maintenir l’équilibre financier du régime existant des retraites, tout en facilitant la mise en place d’un nouveau système de retraite.

Dans cette perspective, il faut prendre en compte les carrières longues, les questions d’invalidité et la pénibilité des métiers et des tâches. Il sera ainsi possible de supprimer les régimes sociaux spéciaux, comme celui de la SNCF, des industries électriques et gazières et de la RATP. Par ailleurs, Emmanuel Macron sortant envisage de remplacer Pôle Emploi par un organisme dénommé France Travail.

Pour Marine Le Pen, le plus important est de créer un minimum retraite à 1 000 euros par mois.

Les deux candidats sont d’accord sur ce point. Il est nécessaire de relever le minimum retraite pour une carrière complète à faibles revenus.

Sous la conduite de Léa Salamé (France 2) et Gilles Bouleau (TF1) , le débat d’entre-deux tours diffusé ce mercredi soir à 21h00 sur TF1, France 2 et la TNTV lèvera-t-il le voile sur des confessions inédites ?

♥ En partageant cet article sur vos réseaux sociaux, vous pouvez aider un proche ou une amie à découvrir notre site internet dédié uniquement aux seniors. Merci de votre soutien ♥

Ne ratez pas cet article similaire  ⇒ Retraite – Les seniors actifs inquiets face à la crise sanitaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page

GRATUIT

 

10 méthodes

pour perdre du

poids après 50 ans

Entrez votre email

et téléchargez votre guide  gratuit !

TOUT DE SUITE !

GRATUIT

10 Méthodes pour perdre

du poids après 50 ans

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer