Infarctus Intestinal : Femme pliée de douleurs au ventre

Infarctus Mésentérique : mieux la connaître peut vous sauver

Ecouter cet article
Getting your Trinity Audio player ready...

L’infarctus mésentérique, souvent méconnu du grand public, partage des similitudes critiques avec les accidents vasculaires cérébraux et les infarctus du myocarde. Cette situation médicale représente une urgence absolue, nécessitant une reconnaissance plus étendue. Elle mérite une attention toute particulière, surtout pour les individus de plus de 50 ans.

Dans cet article, nous explorons en détail les aspects liés à l’infarctus mésentérique.

Qu’est-ce qu’un infarctus mésentérique ?

L’infarctus mésentérique, ou ischémie mésentérique, est caractérisé par une interruption brutale du flux sanguin vers l’intestin, entraînant la mort d’une section de l’organe. Le Pr David Laharie, gastro-entérologue au CHU de Bordeaux, souligne que cette condition, bien que moins connue, peut conduire à la nécrose intestinale, affectant principalement les individus de plus de 60, 70, voire 80 ans.

Avec l’augmentation de l’espérance de vie, le nombre de cas en France est en constante augmentation, touchant environ 10 000 personnes par an selon la Société Nationale Française de Gastro-Entérologie (SNFGE).

Infarctus mésentérique : quelles sont les causes ?

Le déclencheur de l’infarctus mésentérique réside souvent dans la formation d’un caillot sanguin, migré depuis le cœur vers les artères intestinales. Une plaque d’athérome peut également se former directement dans ces artères, avec une prédominance pour l’artère mésentérique supérieure. Les facteurs de risque comprennent le diabète, l’obésité, l’hypertension artérielle, le tabagisme, l’excès de cholestérol, ainsi que des antécédents d’artérite des membres inférieurs, d’insuffisance cardiaque ou d’infarctus du myocarde.

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes de l’infarctus mésentérique varient entre la forme chronique et aiguë. Dans la forme chronique, une douleur abdominale sévère, déclenchée par les repas, peut conduire à une aversion alimentaire et une perte de poids. En revanche, la forme aiguë se manifeste par une douleur brutale et intense accompagnée de nausées, vomissements et diarrhées. La reconnaissance précoce de ces signaux est cruciale pour un diagnostic rapide et une intervention adéquate.

Comment est posé le diagnostic ?

Le diagnostic de l’infarctus mésentérique repose sur des examens tels qu’un angioscanner abdominal ou une IRM injectée, mais la discrétion des signes et l’absence de biomarqueurs spécifiques peuvent entraîner des retards diagnostiques. La rapidité d’intervention est essentielle, et les patients doivent être dirigés vers des centres d’urgences vasculaires digestives pour une prise en charge optimale et multidisciplinaire.

En quoi consiste la prise en charge ?

Le traitement de l’infarctus mésentérique dépend de sa forme, chronique ou aiguë. Pour la forme chronique, le débouchage du vaisseau sanguin, par stent ou pontage, est entrepris rapidement pour éviter le stade d’infarctus mésentérique. En cas d’urgence, notamment un blocage soudain du flux sanguin, appeler le 15 est impératif, car tout retard compromet le pronostic vital. L’administration précoce d’une antibiothérapie et la revascularisation intestinale sont des éléments cruciaux pour minimiser le risque de nécrose intestinale.

L’infarctus mésentérique exige une compréhension approfondie et une action rapide. En sensibilisant davantage le public à cette urgence médicale, nous pouvons espérer améliorer les délais de diagnostic, réduire les séquelles, et sauver des vies.

Merci de m’aider à garder mon site en ligne en partageant cet article sur vos réseaux sociaux. Paix et gratitude.

Cet article populaire peut vous intéresser : Sans tabac, diabète ni cholestérol, j’ai eu une angine de poitrine.

Photo à la une de Sora Shimazaki via Pexels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut

GRATUIT

 

10 méthodes

pour perdre du

poids après 50 ans

Entrez votre email

et téléchargez votre guide  gratuit !

TOUT DE SUITE !

GRATUIT

10 Méthodes pour perdre

du poids après 50 ans

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer