Rejoignez-nous

De l’ail et de l’oignon pour réduire le risque de cancer colorectal

Crédit vidéo : © Marie France - DailyMotion

Santé

De l’ail et de l’oignon pour réduire le risque de cancer colorectal

Il est notoire qu’une alimentation saine est un élément clé pour demeurer en bonne santé et prévenir certaines maladies graves. Le règne végétal, en particulier, nous apporte de nombreux bienfaits. Par exemple, l’ail et l’oignon sont de précieux alliés santé. Ils sont recommandés pour réduire le risque de cancer colorectal.

Voici pourquoi nous devons en manger régulièrement.

Le genre Allium

Consommé depuis plus de 5.000 ans, le genre Allium est un genre de plantes alimentaires et médicinales. Parmi les variétés de végétaux que ce genre renferme, l’ail et l’oignon sont les plus connus, même si tout le monde ne connaît pas tous les bienfaits qu’ils peuvent nous apporter. Le genre comprend aussi le poireau et la ciboulette, entre autres. Leur saveur provient surtout du soufre car la plante absorbe le sulfate présent dans le sol.

De l’ail et de l’oignon pour réduire le risque de cancer colorectal

Les composés contenant du soufre peuvent être préparés de différentes manières et provoquer des effets différents pour la santé. Les chercheurs n’ont pas encore réussi à préciser comment s’effectue le processus. Les moyens par lesquels nous métabolisons ces composés demeurent un mystère. Mais des recherches récentes tendent à démontrer que l’ail et l’oignon peuvent être d’un précieux secours pour réduire le risque de cancer colorectal.

Le cancer colorectal

Le cancer colorectal constitue un problème de santé majeur en France. Il s’agit en fait du troisième cancer le plus fréquent. Il touche principalement les seniors et serait relié avant tout à des facteurs comportementaux. Survenant en grande majorité chez les personnes âgées de 50 ans et plus, le cancer colorectal est souvent une conséquence d’une mauvaise alimentation, de consommation d’alcool régulière et d’une sédentarité bien installée. L’OMS révèle d’ailleurs même que le cancer colorectal constitue la deuxième cause de mortalité par cancer en Europe.

Les bienfaits des plantes du genre Allium

Grâce à ses propriétés anti-infectieuses et antiseptiques, l’ail est traditionnellement employé par voie orale dans le traitement des rhumes et des infections respiratoires. Nos grand-mères nous en donnaient également pour éliminer les vers intestinaux. En application locale, il peut être utilisé pour brûler les verrues, et pour traiter les mycoses de la peau.

Aux temps anciens, les gousses d’ail écrasées étaient appliquées sur les plaies. Aujourd’hui, les gousses d’ail sont utilisées pour prévenir les maladies cardiovasculaires, car l’ail fluidifie le sang. Il aide également à lutter contre l’excès de cholestérol et l’hypertension artérielle.

Les dernières recherches tendent à conclure que des végétaux comme l’ail, l’oignon, le poireau, l’oignon vert, ou encore la ciboulette peuvent s’avérer très utiles dans la prévention du cancer colorectal. Une étude réalisée en Chine amène à cette conclusion. Les chercheurs ont mené leur enquête auprès de 833 patients atteints de cancer colorectal qui ont été comparés à 833 personnes en bonne santé.

L’étude a établi que les personnes consommant beaucoup de plantes du genre Allium étaient beaucoup mieux protégées contre le cancer colorectal, même s’il ne s’agit pas d’un remède miracle. Vous pouvez accéder aux résultats de ces études en suivant les liens des sources externes ci-dessous.

Lire aussi => Cancer : 5 résolutions santé pour réduire le risque d’un tiers

Précautions à prendre

Attention, comme toutes les choses de la vie, il ne faut pas faire d’excès : ces aliments ne sont pas des produits miracles. Même s’ils sont frais et bio, il ne faut pas en abuser. L’ail et les autres plantes alliacées peuvent donner une mauvaise haleine. Il est recommandé de se laver les dents après les repas.

Si vous êtes sensibles, allergiques ou intolérants aux aliments assimilés à l’ail, il est recommandé d’en parler d’abord à votre médecin avant d’en ajouter dans tous vos plats. Surtout si vous souffrez d’une pathologie grave (ou pas), de crampes, nausées, vomissements ou maux de ventre : reflux gastrique, diabète, cholestérol, hypertension artérielle, maladies du coeur, diarrhées, constipation chronique, etc. Consultez un allergologue, c’est plus prudent…

Lire aussi => Sept conseils alimentaires pour lutter contre le cancer

 

Pour rester en bonne santé, mangez sainement !

Merci de soutenir notre site internet en partageant cet  article sur Facebook 😉 

Sources externes de cet article :

Commentaires Facebook
Lire la suite

L'expérience de chacun est le trésor de tous - citation de Gérard De Nerval

Cliquer pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d'articles dans Santé

1er jeu concours gratuit

Jeu concours gratuit par tirage au sort de la Boutique Happy-50plus Shop
Haut