L'arjuna, un remède naturel pour protéger le cœur des seniors

Arjuna : une solution naturelle aux problèmes cardiovasculaires

Arjuna n’est pas un arbre qui se laisse facilement apprivoiser. Pour trouver un exemplaire de cette espèce végétale, il faut plonger dans les tréfonds des sous-bois indiens, sri lankais ou kenyans. Même si le chemin est sinueux, le jeu en vaut largement la chandelle.

Pilier de la médecine ayurvédique, cet arbre parfois surnommé Arjun, amandier indien, badamier géant est un vrai miracle de la nature. De son écorce et des feuilles, il est possible d’extraire des poudres qui résolvent les pathologies cardiaques.

Description et taxonomie de Terminalia arjuna

L'arjuna, un remède naturel de la médecine ayurvédique
© freshidees.com L’arjuna est également appelé arjan des Indes ou amandier indien

Membre de la famille des combrétacées, Terminalia arjuna est un arbre à feuilles persistantes au fascié pour le moins surprenant. Pouvant atteindre 20 à 30 mètres de hauteur, il est reconnaissable entre mille par son réseau de racines de soutien qui recouvrent le sol. En parallèle, comme pour rejoindre leurs comparses, les branches de la canopée pointent vers le bas.

Eh oui… Celui qui croise un Terminalia arjuna ne risque pas de l’oublier de sitôt. Ayant de forts besoins hydriques, il a tendance à s’installer sur les bords de lit d’une altitude maximale de 1 200 mètres.

Des vertus médicinales observées au cours des siècles

C’est dans des recueils poussiéreux de la littérature indienne que l’on retrouve les premières traces de l’usage thérapeutique de Terminalia arjuna. Dans ce pays d’Asie du Sud-Est, cette plante est appelée Arjun et fait partie intégrante des médecines traditionnelles. Elle occupe une place de choix dans la pharmacopée ayurvédique depuis la structuration de l’ayurvéda contemporain. Il faut bien admettre que ses propriétés médicinales ont de quoi laisser bouche bée.

Un remède naturel aux maladies cardiaques

Dans un recueil d’articles paru sur sciencedirect.com, il apparaît que Terminalia arjuna est un puissant remède naturel contre les problèmes cardio-vasculaires. Sa teneur importante en flavonoïdes avoisinne les 5,7 ± 0,5 g/100 g d’écorce. Par aillleurs, la présence de bêta-bloquants naturels tels que les acides arjunique, arjunolique, et ellagique notamment lui procurent des propriétés cardio protectrices. Ses principes actifs harmonisent le fonctionnement du cœur. En réduisant la pression artérielle, le muscle cardiaque travaille avec moins d’intensité. Il traite efficacement les

Il est scientifiquement prouvé que les extraits de Terminalia arjuna ont des effets similaires à ceux de la vitamine E. Entendez par là que leur pouvoir antioxydant permet de venir à bout des maladies coronariennes et des insuffisances cardiaques réfractaires. Il soulage les douleurs thoraciques de l’angine de poitrine et protège de l’athérosclérose en dissolvant les plaques d’athérome.

Pour autant, ses bienfaits médicaux ne s’arrêtent pas là. Même si très peu d’études viennent étayer ces spéculations, certains naturopathes confèrent à Terminalia arjuna une liste de vertus thérapeutiques bien plus longue.

Un booster d’énergie

Même si aucune étude ne soutient cette hypothèse, la mémoire collective rapporte que la poudre de Terminalia arjuna possède un pouvoir énergisant. En Inde, certains athlètes ne jurent que par ce booster de vitalité 100 % naturel. Et c’est loin d’être sa seule qualité. Prendre une pincée une à deux heures avant un effort physique intense permet de stimuler la production d’énergie par l’organisme.

Un antibactérien efficace

Dans une étude scientifique parue en 2017 dans le journal Elsevier, il apparait que les extraits alcooliques de Terminalia arjuna sont très efficaces contre les bactéries Gram +. Ils endiguent la propagation de ces micro-organismes pathogènes lorsqu’on les ingère ou si on les applique à même la peau.

Un antifongique incroyable

Dans la même veine, Terminalia arjuna a déjà fait ses preuves contre les infections fongiques.

Grâce aux tanins et aux sapons qu’il renferme, ce remède peut facilement venir à bout d’une des attaques du genre Fungi. Tartre, pied d’athlète, teigne, … En ayurveda, cette plante est fréquemment utilisée pour venir à bout de ces maux. Cette plante a la capacité d’accélérer les processus de renouvellement cellulaire. La guérison se fait à une vitesse fulgurante.

Un protecteur contre le diabète

Ce remède naturel a la capacité de faire baisser le taux de sucre dans le sang. En effet, des chercheurs révèlent que la poudre de Terminalia arjuna possède le pouvoir de stabiliser la glycémie. En aidant à la dégradation et à l’absorption des glucides, cette substance peut se révéler salvatrice pour les personnes diabétiques. La bonne nouvelle, c’est qu’elle donne des résultats probants sur les deux formes de la maladie en aidant à améliorer l’insulino-résistance.

Un anti cholestérol efficace

Cette plante élimine le mauvais cholestérol et stabilise le taux de triglicérides en contrôlant l’échange de lipides. Des témoignages indiquent une réduction de cholestérol pouvant atteindre 64%. Des études cliniques démontrent une diminution manifeste du niveau de LDL (le mauvais cholestérol) d’environ 26% en moyenne après un traitement d’un mois.

Un détoxifiant naturel

Autre avantage : la détoxification de l’organisme. En débarrassant le foie et les reins de leurs toxines, la poudre de Terminalia arjuna leur permet d’être à leur paroxysme fonctionnel. Pour l’organisme, c’est l’occasion de reprendre un nouveau départ, très loin des dysfonctionnements causés par les radicaux libres.

Fleuron de la médecine ayurveda, le Terminalia arjuna gagnerait à être plus connu. Pour profiter de toutes ses vertus, de façon générale, il suffit d’en consommer la poudre. Décrite comme ayant un goût à la fois âcre, doux et rafraîchissant, cette dernière se doit d’être votre allié du quotidien.

Effets secondaires

L’utilisation d’arjuna par voie orale semble sans danger lorsqu’il est administré pendant 3 mois et moins. Mais ne l’utilisez jamais sans le contrôle de votre médecin si vous souffrez de problèmes cardiaques car il peut affecter la santé de votre cœur.

Contre-indications

L’arjuna peut retarder la coagulation du sang et augmenter les risques de saignements et d’ecchymoses des patients souffrant de problèmes de coagulation, ou sous traitement anti-coagulant. Arrêtez la prise de ce complément alimentaire 2 semaines avant une opération chirurgicale planifiée.

Les femmes enceintes ne doivent pas en consommer pendant leur grossesse. Les mères allaitantes doivent l’éviter également.

Ressources scientifiques

Medicinal properties of Terminalia arjuna (Roxb.) Wight & Arn.: A review
Augustine Amalraj and Sreeraj Gopi
J Tradit Complement Med. 2017 Jan; 7(1): 65–78.
Published online 2016 Mar 20. doi: 10.1016/j.jtcme.2016.02.003

Plants of the Genus Terminalia: An Insight on Its Biological Potentials, Pre-Clinical and Clinical Studies
Front. Pharmacol., 08 October 2020
Gitishree Das, Do-Yeong Kim, Chen Fan, Erick P. Gutiérrez-Grijalva, J. Basilio Heredia, Veeranoot Nissapatorn, Watcharapong Mitsuwan, Maria Lourdes Pereira, Muhammad Nawaz, Abolghasem Siyadatpanah, Roghayeh Norouzi, Barbara Sawicka, Han-Seung Shin and Jayanta Kumar Patra

Références bibliographiques

https://en.wikipedia.org/wiki/Terminalia_arjuna

https://fr.wikipedia.org/wiki/Terminalia_arjuna

https://www.sciencedirect.com/topics/agricultural-and-biological-sciences/terminalia-arjuna

https://freshidees.com/lifestyle/terminalia-arjuna/

https://www.webmd.com/vitamins/ai/ingredientmono-811/terminalia

https://uses.plantnet-project.org/fr/Terminalia_arjuna_(PROTA)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page

GRATUIT

 

10 méthodes

pour perdre du

poids après 50 ans

Entrez votre email

et téléchargez votre guide  gratuit !

TOUT DE SUITE !

GRATUIT

10 Méthodes pour perdre

du poids après 50 ans

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer