Alzheimer - Un droit de bien vivre oublié par les autorités

Alzheimer – Un droit de bien vivre oublié par les autorités

La maladie d’Alzheimer est une maladie dégénérative incurable qui représente pour l’Organisation Mondiale de la santé, avec les maladies apparentées, le problème de santé le plus grave de notre siècle. C’est dire à quel point les personnes atteintes doivent être prises en charge et aidées afin qu’elles connaissent une vie digne et convenable malgré tout. Bien que documentée, la gravité de la situation tarde parfois à être prise au sérieux.

C’est le cas en Polynésie française où peu de services sont dispensés aux personnes atteintes.

Qu’est-ce que la maladie d’Alzheimer ?

La maladie d’Alzheimer est donc une maladie neurodégénérative qui s’attaque aux cellules cérébrales et entraîne leur dégénération progressive. Malgré les manifestations plus précoces, elle atteint les personnes âgées de 60 ans et plus et fait des ravages parmi les personnes âgées de 80 ans et plus. Comme l’espérance de vie est de plus en plus élevée, cette maladie devient une préoccupation majeure pour les professionnels de la santé.

La maladie d’Alzheimer se manifeste progressivement avec des pertes de mémoire à peine perceptibles. Les fonctions cognitives de la personne atteinte se détériorent peu à peu. Cela mène à une perte d’autonomie de plus en plus importante et la personne ne peut plus se débrouiller seule même pour les tâches quotidiennes les plus banales.

Les premières cellules du cerveau affectées sont situées dans l’hippocampe, qui correspond justement au siège de la mémoire. D’autres zones du cerveau sont touchées par la suite, affectant entre autres la reconnaissance de l’espace. Le processus conduit à l’étouffement des cellules cérébrales saines.

Alzheimer – Quelques symptômes de la maladie

Les symptômes que l’on arrive à détecter chez les patients dépendent bien sûr de l’état d’avancement de la démence. Le principal signe de la maladie est la perte de mémoire. Cela commence par une difficulté à se souvenir des événements récents, puis des plus anciens. Il s’ensuit une période de désorientation spatio-temporelle, où la personne atteinte perd ses repères et perd son chemin, même sur des parcours très familiers.

Ces changements importants causent aussi des troubles de comportement, la personne atteinte se sentant dépassée par ce qui lui arrive. Cela peut aller de la confusion à l’agressivité, en passant par une altération du langage et une tendance à déambuler. Au stade le plus avancé, le patient n’arrive plus à se nourrir ou à se laver seul.

Au moment où ces symptômes apparaissent, il y a déjà des années que les lésions cérébrales sont entamées. Il est donc important de déceler la maladie le plus tôt possible. Cependant, comme la maladie d’Alzheimer est toujours incurable à ce jour, les médecins ne sont pas tous d’accord quant à la nécessité d’effectuer un diagnostic précoce. Certains concluent que la personne qui apprend très tôt qu’elle souffre de la maladie vivra de l’angoisse et du stress inutilement. D’autres croient au contraire que le dépistage précoce est nécessaire pour prendre la personne en charge et mettre en place les moyens qui lui permettront de bien vivre malgré sa maladie.

Compte tenu de l’importance pour les proches de se préparer à prendre soin de la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer, il semble tout de même qu’il vaut mieux être informé de sa maladie le plus tôt possible. Il est important de prévoir des mécanismes d’aide pour soutenir les aidants familiaux dans leur prise en charge des patients.

Alzheimer – Les premiers signes

Les premiers signes de trouble du langage se manifestent par l’aphasie, une altération du langage qui mène la personne à avoir de la difficulté à s’exprimer oralement et cause une incapacité à formuler des phrases complètes. Ce trouble se manifeste par la confusion entre les mots et par un vocabulaire de plus en plus limité.

Les personnes atteintes commencent aussi à éprouver des problèmes lors de leurs déplacements. Elles oublient leur adresse et n’arrivent plus à retrouver leur chemin. Elles perdent aussi la notion du temps et ne se souviennent plus de la date. Cet état les inquiète et elles refusent souvent de consulter, par peur d’un diagnostic qu’elles soupçonnent.

Un autre signe qui révèle la présence de la maladie d’Alzheimer est la difficulté à classer et à ranger les objets qui se retrouvent souvent dans des endroits incongrus. Il devient aussi difficile de reconnaître ses proches parents.

Il faut aussi se préoccuper lorsque la personne proche n’arrive plus à s’alimenter correctement. Un frigo vide ou rempli d’aliments périmés est aussi un indice. La perte de la sensation de la faim et l’oubli de s’alimenter causent une perte de poids de plus en plus apparente.

Lire aussi => Seniors – Mieux vieillir avec un aidant familial

Alzheimer – Quelques facteurs aggravants

Même si la maladie d’Alzheimer ne peut être guérie, il est possible de retarder son apparition ou d’éviter de compliquer la situation en évitant les facteurs aggravants. Il est démontré que le tabagisme, l’alcoolisme et l’hypertension artérielle, entre autres, sont à compter parmi ces facteurs.

Une vie sociale riche et des activités intellectuelles constituent de bonnes manières d’ériger une barrière contre l’apparition de la maladie.

La maladie d’Alzheimer en France

Il est important de prendre conscience de la gravité de la situation de manière à offrir des ressources aux personnes atteintes afin qu’elles vivent bien malgré leur maladie et ses conséquences. En France, on aurait recensé pas moins de 3 millions de cas, directement ou indirectement liés à cette maladie invalidante. Près de 225.000 nouveaus cas sont identifiés chaque année par les autorités.

Les souvenirs sont ce qui nous reste du bonheur passé

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux 😀 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer