Rejoignez-nous

Chimio : atténuer les troubles du goût et de l’odorat

Diminuer la saveur métallique stimulée par la chimiothérapie, est-ce possible ?

Santé

Chimio : atténuer les troubles du goût et de l’odorat

Préc1 sur 2
Utilisez vos touches ← → (flèches) pour naviguer

La chimiothérapie cause beaucoup de désagréments. Parmi les plus importants, on compte la perte des sens du goût et de l’odorat. La perte de l’efficacité de ces sens devient vite très déprimante. Elle peut même mener à l’anorexie et ainsi compliquer sérieusement le processus de récupération. Il y a maintenant moyen de régler ce problème causé par la chimio. Des chercheurs ont obtenu des résultats encourageants.

Faisons le point sur cette découverte.

La lactoferrine

Une étude publiée dans la revue Food & Function montre que la lactoferrine, une protéine bioactive présente dans le lait et la salive, peut être utilisée pour un traitement combattant les troubles du goût et de l’odorat. Des millions de patients en traitement contre le cancer pourraient être soulagés immédiatement, alors que les effets diminuaient jusque-là seulement à la fin des traitements.

Diminuer la saveur métallique stimulée par la chimiothérapie, est-ce possible ?

Le symptôme le plus couramment évoqué chez les patients qui suivent un traitement de chimiothérapie est un arrière-goût métallique constant, peu importe la nourriture consommée. L’arrière-goût se fait aussi sentir entre les repas. La durée de ces désagréments varie. Pour certains, cela ne dure que quelques heures, alors que pour d’autres, les troubles peuvent durer des semaines et même des mois après les traitements.

Préc1 sur 2
Utilisez vos touches ← → (flèches) pour naviguer

Commentaires Facebook

58 ans, retraité, geek, auteur et éditeur des sites plusminceplusjeune.org et happy-50plus.com, infopreneur

Cliquer pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d'articles dans Santé

Publicité

J’aime Happy-50plus vite je m’abonne

Happy-50plus le site des jeunes seniors heureux
Haut