Cancer de la peau - Sauvez votre peau en vous faisant dépister.

Cancer de la peau – Se faire dépister après 50 ans

Ecouter cet article
Getting your Trinity Audio player ready...

Le cancer de la peau est une préoccupation majeure, particulièrement pour les personnes de plus de 50 ans. En France, les statistiques révèlent une augmentation inquiétante du nombre de cas chaque année. Il est donc essentiel d’adopter des mesures préventives et de se faire dépister régulièrement.

Le cancer de la peau chez les personnes de plus de 50 ans peut nécessiter de consulter un dermatologue. Prenez ce problème au sérieux, et faites-vous dépister.

Les statistiques en France

En France, le cancer de la peau est l’un des cancers les plus courants, et les chiffres sont alarmants. Selon les enquêtes, on estime entre 140.000 et 240.000 nouveaux cas diagnostiqués chaque année. Ce nombre ne cesse d’augmenter, notamment chez les personnes âgées de plus de 50 ans. Il est donc primordial de prendre des mesures pour se protéger et se faire dépister régulièrement.

Cette augmentation est souvent attribuée à une exposition excessive aux rayons ultraviolets (UV) du soleil au cours de la vie, combinée à une diminution de la capacité de réparation de la peau avec l’âge.

Les personnes à risques

Cancer de la peau - Sauvez votre peau en la protégeant du soleil

Certaines personnes présentent un risque accru de développer un cancer de la peau après 50 ans. Les individus ayant des antécédents familiaux de cancer de la peau, ou une peau claire sont particulièrement vulnérables.

De même, les personnes ayant des taches de rousseur, des grains de beauté nombreux ou atypiques doivent être particulièrement vigilantes.

Par ailleurs, les personnes ayant été exposées de manière excessive aux rayons UV, pour des raisons professionnelles ou de loisirs, comme les travailleurs agricoles, les jardiniers ou les amateurs de sport en plein air, sont des populations particulièrement à risque.

85 % des cas de cancers de la peau sont dus à une exposition excessive aux UV.

Les différents types de cancer de la peau

Il existe de nombreux types de cancer de la peau. Parmi les plus fréquents, on compte le mélanome, le carcinome spinocellulaire et le carcinome basocellulaire.

Le carcinome basocellulaire est le plus répandu et se manifeste généralement par des lésions cutanées qui ne guérissent pas. Il représente près de 70 % de tous les cancers de la peau.

Le carcinome épidermoïde ou spinocellulaire se présente sous la forme de plaies qui saignent et ne cicatrisent pas. On compte environ 20 % de ce type de cancers.

Quant au mélanome, il est plus rare mais également plus agressif. Il apparaît souvent sous la forme d’une tache ou d’un grain de beauté qui change de taille, de forme ou de couleur. C’est le cancer le plus dangereux et mortel de tous les cancers, pouvant se propager rapidement à d’autres parties du corps. Plus de 15.000 nouveaux cas de mélanome sont détectés en France chaque année. On enregistre pas moins de 1.800 décès par an.

Il est essentiel de reconnaître les signes de ces différents types de cancer de la peau afin de les détecter et de les traiter à un stade précoce.

Crédit vidéo ©Minute Forme – Youtube

Auto-examen – Comment procéder ?

L’auto-examen régulier de la peau est un moyen efficace de détecter précocement les signes du cancer de la peau.

Il est recommandé de réaliser cet examen une fois par mois. Pour ce faire, examinez attentivement toutes les parties de votre corps, y compris les zones difficiles d’accès comme le cuir chevelu, le dos et les pieds.

Cherchez des changements dans la couleur, la taille, la forme ou l’apparence des grains de beauté existants ou des taches de votre peau. L’apparition de nouvelles lésions cutanées ou tout autre signe suspect doivent vous alerter.

N’hésitez pas à utiliser un miroir ou à demander l’aide d’un proche pour inspecter les zones difficiles à voir. Si vous remarquez des changements suspects, consultez immédiatement un dermatologue.

Cet autre article peut vous intéresser. ⇒ Mélanome – Arrêter la propagation et la récidive.

À quel moment faut-il consulter un dermatologue ?

Il est recommandé de consulter un dermatologue si vous remarquez des changements dans votre peau qui persistent pendant plus de quelques semaines.

Si vous observez l’apparition de nouvelles lésions cutanées, des démangeaisons, des saignements ou tout autre symptôme inquiétant, n’attendez pas pour prendre rendez-vous. Les signes préoccupants incluent des modifications de la taille, de la forme, de la couleur ou de la texture d’un grain de beauté, ainsi que l’apparition de nouvelles lésions cutanées qui ne guérissent pas ou qui saignent.

Un dermatologue pourra réaliser une évaluation approfondie de votre peau, réaliser des biopsies pour déterminer si des cellules cancéreuses sont présentes et vous conseiller sur les mesures à prendre.

La période après 50 ans est cruciale pour la surveillance du cancer de la peau. En prenant les mesures préventives, vous augmentez vos chances de détecter et de traiter le cancer de la peau à un stade précoce. Cette démarche peut considérablement améliorer les résultats du traitement et la qualité de vie. Sauvez votre peau en prenant soin d’elle.

Crédit vidéo © Télé Matin – Youtube

 

Merci de soutenir mon blog en partageant cet article sur vos réseaux sociaux.

À lire ou relire.Cancer de la peau – Pourquoi porter un vêtement anti-UV ?.

 

Photo à la une de Mikhail Nilov via Pexels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut

GRATUIT

 

10 méthodes

pour perdre du

poids après 50 ans

Entrez votre email

et téléchargez votre guide  gratuit !

TOUT DE SUITE !

GRATUIT

10 Méthodes pour perdre

du poids après 50 ans

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer