Coloration végétale, la teinture naturelle à adopter après 50 ans

Coloration des cheveux après 50 ans – La teinture naturelle

Les cheveux blancs apparaissent naturellement avec l’âge. Personne ne peut y échapper. C’est un phénomène dû à l’inactivité des mélanocytes situés dans le bulbe du cheveu. Les cheveux ne reçoivent plus assez de pigments et poussent avec une teinte grise, argent ou blanche.

Happy Quinquas et Seniors vous fait découvrir la meilleure coloration végétale à privilégier après la ménopause.

Coloration végétale

La canitie débute généralement vers 40 ans et constitue un véritable désagrément esthétique. Heureusement qu’il existe des solutions naturelles pour camoufler ces cheveux d’argent.

Cheveux fragilisés, cheveux secs, cheveux moins souples, cheveux en perte de volume. En plus des cheveux blancs, les femmes connaissent d’autres problèmes capillaires après 50 ans. Ainsi, il convient de se tourner vers des produits moins agressifs, voire même non agressifs, pour ne pas aggraver les choses.

Les colorations chimiques proposées actuellement dans les commerces sont vraiment  mauvaises pour les cheveux. Il vaut mieux opter pour une coloration végétale respectueuse des cheveux, de la santé et de l’environnement.

Les colorations les moins agressives

Jusque-là, la meilleure coloration naturelle est la teinture fait-maison réalisée à partir d’ingrédients 100% naturels, sans produits chimiques, ni conservateurs. Mais rien ne vous empêche aussi de vous intéresser aux colorations naturelles déjà prêtes à l’emploi. Certaines marques de cosmétiques en proposent de nos jours.

Comme les solutions fait-maison, ce produit de coloration est fabriqué avec une base 100% végétale. Il est généralement composé de henné et d’indigo. D’autres plantes aux propriétés intéressantes entrent parfois dans la composition. La coloration naturelle végétale est vraiment efficace pour dissimuler les cheveux gris et les cheveux blancs.

La base végétale ne risque pas d’abîmer vos cheveux ni votre cuir chevelu. Au contraire, elle peut améliorer la santé et la beauté de votre chevelure tout en résolvant vos problèmes capillaires.

Une marque éthique

Nous vous recommandons d’utiliser les teintures naturelles aux plantes de la marque Khadi. Leurs produits de coloration sont naturels et 100% bio. À la poudre de henné, ils associent des plantes ayurvédiques qui fortifient le cheveu : neem, indigo, amla.

Coloration végétale, la teinture naturelle à adopter après 50 ans
Cliquez pour commander sur Amazon

Avant d’utiliser ces teintures naturelles pour la première fois, il est judicieux de prendre rendez-vous dans un salon expert en coloration naturelle bio pour une première application. Les conseils et astuces de ces professionnels sont précieux et vous guideront pour les prochaines applications.

Un traitement santé pour les cheveux

Nous pouvons affirmer que les effets de la coloration naturelle apparaissent immédiatement et s’estompent petit à petit sans marquer d’effet racine disgracieux.

Cette formule peut être utilisée de manière occasionnelle pour cacher les imperfections de vos cheveux lorsque vous devez assister à un événement spécial. Vous pouvez aussi vous en servir de manière régulière pour traiter vos cheveux fragilisés par l’âge et pour bénéficier d’un joli look tous les jours.

Même si vous appliquez ce genre de coloration très fréquemment, vous n’allez pas endommager vos cheveux. Vous pouvez vous attendre à des cheveux aux belles couleurs, des cheveux en pleine forme et des cheveux qui sentent bon. En outre, la teinture végétale est la coloration naturelle idéale pour les cheveux matures.

Une transition délicate

La transition entre une coloration chimique et une teinture naturelle n’est pas si simple. Pour réussir ce changement, il est préférable de marquer une pause d’environ 2 mois.

À partir du deuxième mois, il est nécessaire d’appliquer pendant 30 minutes un masque capillaire à base d’argile Ghassoul pour détoxifier le cheveu. Faites une application par semaine.

Ce masque detox permet à la teinture végétale de mieux couvrir la fibre capillaire et de mieux adhérer.

Sur des cheveux blancs, il vaut mieux laisser au moins 1 h et commencer par les racines.

Comment prendre soin de vos cheveux matures ?

Au même titre que notre peau, les cheveux matures ont besoin de plus de soins que les cheveux normaux. En effet, après la ménopause, les cheveux ont tendance à perdre leur lustre et leur souplesse, et deviennent plus fragiles et plus secs.

Que vous ayez des cheveux blancs, ou poivre et sel, vous devez introduire une routine beauté pour garder une belle chevelure.

Massage capillaire santé

En plus du Head Spa mensuel que nous vous conseillons, le massage du cuir chevelu va favoriser l’oxygénation de la racine des cheveux en stimulant la micro circulation sanguine. Il suffit d’une poignée de secondes seulement pour lui faire du bien. Du bout des doigts, massez votre cuir chevelu encore mouillé avec douceur à la fin de votre shampoing. Au moment du coucher et au saut du lit le matin, faites de même sur cheveux secs pour obtenir de meilleurs résultats.

Masque capillaire

Appliquez avec gourmandise un masque à base de beurre végétal (mangue, karité) ou d’huile végétale (avocat, argan, jojoba, coco, olive) seulement sur les pointes de vos cheveux à raison d’une fois par semaine. N’en mettez pas sur votre cuir chevelu.

L’huile de ricin fortifie le cheveu, favorise sa repousse et le rend plus brillant.

Shampoing, avec modération

Les shampoings fréquents sont d’autant plus néfastes si vous avez des cheveux matures. Il faut respecter une fréquence de deux shampoings hebdomadaires, pas plus.

Nous vous recommandons le shampoing Bioderma sans silicone ni sulfate, il particulièrement sain. Demandez conseil à votre pharmacien.

Des nutriments essentiels

Pour bien nourrir vos cheveux, ajoutez des vitamines B à vos menus telles que la levure de bière. Des protéines : graines, noix, œufs, légumineuses, poisson, viande blanche, soja. Et du zinc : germe de blé, crustacés, coquillages (huîtres), shitaké.

Les gestes à éviter

Pour préserver vos cheveux, vous devez mettre fin à ces mauvaises habitudes :

  • Brosser vos cheveux vigoureusement en tirant sur les nœuds
  • Brosser vos cheveux trop longtemps
  • Enrouler vos mèches de cheveux autour de votre doigt
  • Exposer ses cheveux au soleil de midi sans protection
  • Frictionner vos cheveux de manière trop énergique pendant le shampoing
  • Laver vos cheveux trop fréquemment
  • Utiliser un appareil chauffant tel qu’un fer à boucler, fer à lisser, sèche-cheveux
  • Réaliser une décoloration, coloration, un défrisage
  • Sécher vos cheveux en les frottant avec une serviette
  • Enrouler vos cheveux dans une serviette après la douche
  • Porter tous les jours vos cheveux attachés en arrière avec des élastiques fins
  • Porter une grosse écharpe de laine en hiver qui risque de frotter sur vos cheveux

Les bons gestes

  • Si vous attachez vos cheveux, préférez un chouchou en soie, en coton ou en satin
  • Si vous portez un chouchou, ne le faites pas trop souvent
  • Séchez vos cheveux en les tapotant délicatement avec votre serviette

Attention aux agents toxiques

Dites non aux sulfates

Coloration végétale, la teinture naturelle à adopter après 50 ans
Les agents tensio-actifs sulfatés ont un puissant pouvoir détergent

Les agents moussants à base de sulfates permettent aux corps gras de se détacher efficacement des cheveux et de se libérer dans l’eau. Malheureusement, ils agressent et fragilisent le cheveu et le cuir chevelu. Bien qu’ils soient extraits de l’huile de palmiste ou de coco, ces agents tensio-actifs sulfatés ont un redoutable pouvoir détergent. Ils sont si puissants qu’on les utilise dans les détergents domestiques et industriels pour le lavage des sols et même des moteurs. Ils composent souvent les produits ménagers comme les gels nettoyants ou les gels douches.

Lisez bien les étiquettes de vos shampoings et rejetez ceux qui contiennent du Sodium Laureth Sulfate (SLES), Ammonium Lauryl Sulfate (ALS), Sodium  Lauryl Sulfate (SLS).

Quelles alternatives aux sulfates

Le mieux est de choisir des produits sans tensio-actifs sulfatés.

Bannissez le silicone

Alors que le silicone donne un beau lustre et une douceur presque naturelle à la fin du shampoing, les cheveux deviennent vite ternes les jours suivants. Le silicone a la particularité d’étouffer le cheveu et le cuir chevelu. En les couvrant entièrement, le silicone les prive d’air, ce qui favorise l’assèchement des cheveux et provoque leur chute.

Les ingrédients siliconés présents dans les shampoings, après shampoings et masques capillaires se terminent généralement par …xane, …ane, …cone, …thicone, …conol, …thiconol. Les plus courants sont le Polysiloxane, Dimethiconol, Dimethicone, Lauryl Methicone Copolyol, Stearyl Dimethicone, Trimethylsilylamodimethicone, Cyclomethicone, Phenyl Trimethicone, Amodimethicone, Cyclopentasiloxane.

Autres toxiques à proscrire

L’alcool assèche le cuir chevelu et les cheveux. Il est identifié sous son nom dans les soins capillaires.

Pour remplacer le silicone, les fabricants utilisent des ammoniums quaternaires aux doux noms, notamment Behentrimonium Chloride, Polyquaterniums, Quaternium.

Créés avec un gaz très toxique, les PEG présents dans les shampoings sont signalés pour être cancérigènes. On identifie souvent les PEG avec un chiffre : PEG/PPG-20/15 Dimethicone, PEG-12, PEG-10 Castor Oil, PEG-1 Lauryl Glycol…

Article recommandé à ne surtout pas manquer (417 partages)Comment éviter un coup de vieux avec mes cheveux blancs ?

♥ Merci de soutenir Happy Quinquas et Seniors en partageant cet article sur vos réseaux sociaux ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page

GRATUIT

 

10 méthodes

pour perdre du

poids après 50 ans

Entrez votre email

et téléchargez votre guide  gratuit !

TOUT DE SUITE !

GRATUIT

10 Méthodes pour perdre

du poids après 50 ans

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer