Comment prévenir l’incontinence urinaire ?

Comment prévenir l’incontinence urinaire

L’incontinence urinaire est toujours embarrassante pour les seniors avec son aspect imprévisible. Les fuites qui en résultent sont dues principalement à une vessie très excitable ou paresseuse. Les sphincters peuvent manquer de force et la sensation d’uriner est parfois perturbée. Il existe heureusement des moyens efficaces pour prévenir l’incontinence.

Dépêchons-nous de découvrir comment y remédier.

Types d’incontinence

Il existe de nombreuses forme d’incontinence. L’incontinence urinaire à l’effort est la forme la plus répandue chez la femme. Il s’agit de fuite d’une petite quantité d’urine dûe à une pression accrue dans l’abdomen. Cette fuite urinaire est généralement causée par un effort physique, un éternuement, une quinte de toux, un éclat de rire, etc. Ces situations sont souvent provoquées par un affaiblissement des muscles du périnée. Elles peuvent trouver leur origine dans un accouchement difficile, une carence en hormones dûe à la ménopause, à certaines chirurgies gynécologiques ou rectales, à certains efforts de poussées abdominales répétées (port de charges lourdes, constipation chronique…), etc.

Chez l’homme, l’ablation partielle de la prostate peut provoquer ce type de désagrément.

Également appelée vessie hyperactive, l’incontinence d’urgence touche un quart des incontinences de la femme. Les personnes atteintes urinent fréquemment. Ce type d’incontinence résulte souvent d’un problème de santé chronique qui se répercute sur le centre de contrôle de la vessie qui contrôle la miction. La perte d’urine peut également être causée par la consommation de café, d’alcool, une infection urinaire, etc.

Il existe encore d’autres types d’incontinence. L’incontinence urinaire mixte qui associe deux formes d’incontinences. L’incontinence urinaire par regorgement ou trop-plein, l’incontinence fonctionnelle (problèmes de mobilité), et enfin l’incontinence totale.

Comment prévenir l’incontinence urinaire

Les périodes où se manifeste l’incontinence

L’incontinence est l’un des désagréments que peut amener la ménopause. La vessie est entre autres affectée et la perte d’élasticité atrophie les muscles. La grossesse peut aussi provoquer de l’incontinence. Le périnée est affecté par le poids du bébé. L’abdomen et la vessie sont touchés et les fuites durent parfois quelques mois pour beaucoup de femmes.

Chez les hommes, l’incontinence est souvent due à des problèmes liés à la prostate. Elle grossit avec les années et comprime la vessie, ce qui finit par causer des difficultés d’évacuation d’urine qui se traduisent par des fuites fréquentes.

Certaines maladies entraînent aussi de l’incontinence : diabète, AVC, Alzheimer, Parkinson, sclérose en plaque, troubles de la prostate, etc.

Quelques moyens de prévenir l’incontinence

Quelques moyens efficaces ont été identifiés pour lutter contre l’incontinence. Par exemple, la rééducation périnéale est un bonne pratique qui aide à retrouver un périnée plus tonique. Elle est la plupart du temps recommandée en post-partum, mais elle peut être appliquée à n’importe quel âge avec autant de succès. Cette rééducation peut s’exercer de façon manuelle ou par électrothérapie. Pour cette dernière, une sonde vaginale envoie des stimulations électriques et le muscle réagit par réflexe et retrouve sa tonicité.

Quant au biofeedback, il est effectué avec un appareil conçu pour permettre de voir en temps réel l’intensité de la contraction. Le kinésithérapeute supervise l’opération. Il peut aussi s’agir d’une sage-femme.

La rééducation vésicale, quant à elle, a pour but la reprise de contrôle de la vessie. Il faut alors apprendre à résister à l’envie d’uriner. La capacité vésicale s’en trouve alors augmentée. C’est une pratique efficace pour les cas d’incontinence par impétuosité, qui se traduit par une apparente impossibilité à résister aux envies d’uriner. Grâce à un calendrier mictionnel journalier, le spécialiste est capable de mesurer les progrès effectués. Surveiller son poids est aussi un excellent moyen à la portée de tous pour éviter l’incontinence.

Si vous pensez souffrir d’incontinence urinaire, il est recommandé de faire appel à un urologue ou à un professionnel de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page

GRATUIT

 

10 méthodes

pour perdre du

poids après 50 ans

Entrez votre email

et téléchargez votre guide  gratuit !

TOUT DE SUITE !

GRATUIT

10 Méthodes pour perdre

du poids après 50 ans

56 Partages
Partagez56
Tweetez
Partagez
Enregistrer