Cuisine ayurvédique : la santé commence dans notre assiette

Cuisine ayurvédique – La santé commence dans notre assiette

L’Ayurveda est une forme de médecine très ancienne. De nos jours, elle est pratiquée dans le monde entier. Tout en nous rappelant l’importance de nos relations avec la nature ainsi qu’avec nous-même, elle propose des principes qui touchent à tous les domaines de la vie. Conforme aux fondamentaux de cette médecine, la cuisine ayurvédique possède de véritables vertus curatives.

Découvrons ce qu’est la cuisine ayurvédique.

La cuisine ayurvédique

L’Ayurveda a été créée il y a 5 000 ans par les sages de l’Inde. Le système médical qui en est issu est toujours reconnu, et ce, même par l’OMS. Basée sur notre lien avec les cinq éléments, soit l’air, l’eau, le feu, la terre, et l’éther (atmosphère), cette science ancestrale ainsi que la cuisine ayurvédique visent à amener à la vie dans la bonne santé et dans la joie. La cuisine se fonde sur la science des six saveurs qui veut que chaque aliment naturel soit doté à la fois d’une saveur, d’une énergie et d’une action post-digestive. Le corps et la conscience sont véritablement influencés.

La cuisine ayurvédique permet d’éliminer les toxines et met à profit une parfaite connaissance du corps humain pour réguler les différents déséquilibres. Les vertus curatives des épices sont à la base de cette cuisine.

Lire aussi => Fare Ayurveda – la médecine indienne près de chez vous

Les bases de l’alimentation ayurvédique

L’ayurvéda respecte toujours le cycle de la nature. Ainsi, dans l’alimentation ayurvédique, on privilégie toujours les produits de saison et locaux. La cuisine ayuvédique est préparée à base de céréales, légumineuses, légumes, fruits, et épices. Ils sont utilisés selon la typologie de chaque individu.

A chaque repas, on utilise toujours au moins une céréale, une légumineuse, un ou plusieurs légumes et des épices. Le tout est sauté dans un peu d’huile ou de beurre clarifié (ghee), puis cuit à l’étouffée.

Un menu ayurvédique se compose généralement de :
– 1 part de viande, fromage, œuf, poisson ou yaourt
– 3 parts d’aliments secs (farine, céréales, riz, maïs, etc.)
– 1 part de légumes frais et de fruits de saison
– 1 part de boisson ou de soupe

Lire aussi => Recette – Lentilles d’inspiration indienne d’Evy Hirshon

Les trois doshas

Les cinq éléments qui se trouvent en proportion unique dans le corps humain établissent trois humeurs biologiques, qu’on appelle les doshas. La première est la vata, qui représente l’air et l’espace. La seconde est la pita, qui réunit le feu et l’eau. Enfin, la kapha rassemble l’eau et la terre.

La vata est plus précisément l’énergie du mouvement. Une personne vata sera donc pleine d’énergie et de créativité, à la fois libre et enthousiaste. Une personne pita sera en harmonie avec les processus de transformation et sera passionnée et à l’écoute de ses émotions. Elle aura un excellent métabolisme en ce qui concerne la digestion et sera pleine d’entrain, de confiance et d’ambition. Quant à la personne kapha, elle sera liée à tout ce qui concerne la structure. Elle est forte tout en étant calme et lente. Son système immunitaire et son sommeil profond font en sorte qu’elle vivra longtemps.

Cuisine ayurvédique : la santé commence dans notre assiette
© Yogazette

 

Pour être au top, mangez sainement et pratiquez une activité physique régulière !

Merci de soutenir notre site internet en partageant cet article sur vos réseaux sociaux 😉 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page
5 Partages
Partagez1
Tweetez
Partagez
Enregistrer4