Les fruits et légumes contribuent de manière probable à diminuer le risque de prise de poids, de surpoids et d’obésité, eux-mêmes facteurs de risque de plusieurs cancers

Cancer – Les jus de fruits et légumes peuvent-ils guérir ?

En 2015, l’Institut National du Cancer (INCa) a recensé 385 000 nouveaux cas de cancer en France métropolitaine dont 211 000 pour les hommes et 174 000 pour les femmes. Les cancers de la prostate, du sein, du côlon-rectum et du poumon sont les cancers les plus fréquents.

Mais peut-on réellement guérir un cancer en buvant simplement des jus de fruits et légumes ?

Cancer – Un cas sur trois pourrait être évité

Le nombre de décès par cancer est estimé pour l’année 2015 à 149 500 au total (84 100 chez l’homme et 65 400 chez la femme). Le cancer du poumon reste de loin le cancer le plus meurtrier chez l’homme, devant le cancer colorectal et le cancer de la prostate. Chez la femme, le cancer du sein se situe en tête de la mortalité ; le cancer du poumon arrive juste après, et le cancer colorectal se situe toujours en troisième position.

Toujours selon l’INCa, un cas de cancer sur trois pourrait être évité. En effet, bien que les cancers soient des maladies multifactorielles, les principaux facteurs de risque de décès par cancer (le tabac, l’alcool, la nutrition) font partie des facteurs comportementaux évitables sur lesquels il est possible d’agir pour favoriser la prévention des cancers. La prévention est donc un levier d’action essentiel dans la lutte contre le cancer.

Nutrition et cancer : l’importance des fruits et légumes dans la prévention

La nutrition constitue un des facteurs essentiel permettant de diminuer les risques de développement des cancers. Le document de référence publié par le World Cancer Research Fund (WCFR) et l’American Institute for Cancer Research (AICR) en 2007 fait le point des connaissances scientifiques sur les relations entre nutrition et cancer en évaluant les niveaux de preuve de ces relations. La consommation de fruits et légumes constitue un des facteurs essentiels à la diminution du risque de cancer, notamment pour les cancers de la bouche, du pharynx, du larynx, de l’œsophage, de l’estomac et du poumon (fruits uniquement).

En plus de l’eau, du fructose, des vitamines et minéraux, les fruits et légumes sont les sources principales d’apports en fibres, élément essentiel pour l’absorption des nutriments et le transit intestinal. Les fibres sont aujourd’hui identifiées comme facteur permettant de réduire les risques de cancer du côlon-rectum (niveau convaincant) et du sein (niveau probable).

Enfin, au-delà des apports directs en nutriments, les fruits et légumes contribuent de manière probable à diminuer le risque de prise de poids, de surpoids et d’obésité, eux-mêmes facteurs de risque de plusieurs cancers.

Il est ainsi fortement conseillé de consommer à minima 5 fruits et légumes frais différents par jour, soit environ 400 g.

Jus de fruits & légumes et cancer

Les données scientifiques existantes préconisent la consommation de fruit et notamment de fruits crus entiers.

Toutefois la consommation au travers de jus peut permettre de s’assurer un apport en nutriments significatif, sous réserve évidemment de consommer des jus frais, et ce dans les heures qui suivent leur fabrication. En effet, les éléments nutritifs et autres constituants tendent à se dégrader naturellement assez rapidement.

Le mode de fabrication des jus peut également avoir une influence. Il semble clairement établi aujourd’hui que les fruits et légumes pressés à froid, à l’aide d’extracteurs électriques ou manuels, fournissent des jus plus riches en nutriments que ceux obtenus à l’aide de machines ayant une vitesse de rotation élevée (blender ou centrifugeuses). Plus la vitesse de rotation est importante, plus il y a de chaleur produite. Hors la chaleur a tendance à dénaturer les nutriments présents dans les fruits. Ainsi les jus produits à partir d’extracteurs permettent d’obtenir les jus avec le contenu nutritif le plus intéressant.

Il est évidemment vivement recommandé de favoriser les fruits et légumes d’origine biologique. En cas contraire, il est important afin de limiter les risques d’ingestion de résidus de pesticides, de les laver correctement et de peler ceux qui s’y prêtent.

Peut-on considérer les jus de fruits et légumes comme aliment anti-cancer ?

Comme on l’a vu, les jus de fruits et légumes, y compris lorsqu’ils sont consommés sous forme de jus, sont essentiels pour réduire les risques d’apparition de certains cancers. Mais qu’en est-il de leur pouvoir curatif ?

De nombreux sites internet ou publications diverses tendent à présenter certains fruits et légumes comme aliments miracles permettant de guérir le cancer. Attention aux raccourcis abusifs et trompeurs ! La plupart du temps, ce qui est qualifié d’effet anti-cancer au sujet d’un aliment, dans certains articles ou ouvrages, fait référence à une étude scientifique qui observe un effet d’un facteur alimentaire dans un modèle d’expérimentation non directement extrapolable à l’homme (ex : cellules tumorales en culture, modèles animaux) et à des doses souvent incompatibles avec l’alimentation humaine.

A ce jour, l’Institut national du cancer indique très clairement qu’il est scientifiquement et cliniquement infondé de supposer qu’un aliment en particulier puisse guérir un cancer, à fortiori lorsqu’il s’agit d’un fruit ou d’un légume. En effet, ces derniers sont très diversifiés et fournissent des nutriments et constituants très variables en nature et quantité. Il est donc essentiel d’en consommer de nombreuses sortes afin de bénéficier des avantages de chacun.

Les fruits et légumes contribuent de manière probable à diminuer le risque de prise de poids, de surpoids et d’obésité, eux-mêmes facteurs de risque de plusieurs cancers

Comme le rappelle l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES), sachez que le développement de pathologies, et en particuliers celui du cancer, fait intervenir un très grand nombre de facteurs, dont certains sont indépendants de notre alimentation.

Les connaissances scientifiques actuelles excluent donc totalement la possibilité que la simple consommation de jus de fruits et légumes, y compris les plantes aromatiques et les épices, puissent guérir un cancer, et ce malgré leurs propriétés potentiellement intéressantes.

Pour conclure, il faut rester très vigilant quant aux informations publiées sur certains sites ou dans certains ouvrages qui vantent sans argumentation ni preuve scientifique les mérites anti-cancer de tel ou tel aliment.

Lire aussi => 10 astuces contre le mauvais cholestérol

Rappelons enfin qu’il est très important de consommer de manière journalière au minimum cinq fruits et légumes, entiers et sous forme de jus, afin d’apporter à son corps les éléments nutritifs dont il a besoin et par la même réduire les risques d’apparition de certains cancers.

Sources :

  • Les cancers en France en 2015 : l’essentiel des chiffres, Institut National du Cancer – 2016.
  • Nutrition et prévention primaire des cancers : actualisation des données. Nacre, Institut National du Cancer – juin 2015.
  • Le HuffPost, article de Sara Taleb, publication du 03/02/2014, Aliments « anti-cancer » : les croyances ont la vie dure.
  • Changez d’alimentation, Pr Henri Joyeux, éditions du Rocher, 7ème édition – 2013
  • Nutrition et cancer : rapport d’expertise collective – ANSES, mai 2011
  • Nutrition et prévention des cancers : des connaissances scientifiques aux recommandations, Ministère de la santé et des sports, Nacre, Institut National du Cancer, janvier 2009.
  • Nutrition and cancer : a review of the evidence for an anti-cancer diet, Michael S Donaldson, Nutrition Journal, 2004.
  • http://extracteurdejus.net

Si vous avez apprécié cet article, s’il vous a apporté un peu de bien dans votre journée, svp laissez-nous un petit mot en commentaire ci-dessous et partagez-le avec vos proches et ami.es. Merci d’avance pour votre bienveillance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page

GRATUIT

 

10 méthodes

pour perdre du

poids après 50 ans

Entrez votre email

et téléchargez votre guide  gratuit !

TOUT DE SUITE !

GRATUIT

10 Méthodes pour perdre

du poids après 50 ans

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer