Les bons et mauvais côtés de vivre en couple séparément.

Être en couple et vivre séparément – Quels avantages ?

Ecouter cet article
Getting your Trinity Audio player ready...

Dans une société où la notion traditionnelle de couple est en constante évolution, vivre séparément tout en étant en couple émerge comme un choix délicat pour de nombreux partenaires. Notamment ceux de plus de 50 ans.

Découvrons ensemble les aspects positifs et négatifs de cette façon unique de vivre une relation amoureuse tout en étant séparés.

Vivre une vie de couple à distance – Avantages

1-Combiner une vie de célibataire et une vie de couple

L’un des avantages les plus évidents de vivre en couple séparément est la possibilité de combiner les aspects positifs de la vie de célibataire avec les avantages d’être en couple. Chaque partenaire a la liberté de poursuivre ses propres activités, car ils ne sont pas constamment liés l’un à l’autre. Cela peut permettre un épanouissement individuel, et la poursuite de carrières ou de passions sans sacrifier l’amour partagé.

2-Des retrouvailles empreintes d’impatience

En vivant séparément (et non séparés), les moments passés ensemble deviennent souvent plus précieux, car ils sont moins fréquents.

Chaque rencontre est vécue intensément, renforçant ainsi la connexion émotionnelle entre les partenaires. L’absence de routine monotone peut également rendre la relation plus excitante et pleine de surprises.

3-Indépendance préservée

En choisissant de vivre séparément, les partenaires de plus de 50 ans peuvent conserver leur indépendance personnelle, ce qui est particulièrement bénéfique lorsqu’ils ont des habitudes et des modes de vie bien établis.

4-Espace vital

Après des décennies passées ensemble, certains couples apprécient l’idée de préserver leur propre espace vital. Vivre séparément permet à chacun d’avoir son propre chez-soi, ce qui peut renforcer le respect et l’appréciation mutuelle.

5-Réduction des frictions

Les différences de routine et de gestion domestique peuvent parfois créer des frictions dans une relation. En vivant séparément, les partenaires ont l’opportunité de réduire ces sources de tensions, ce qui peut améliorer la qualité globale de leur relation.

Vivre en couple sans vivre ensemble – Inconvénients

1-Isolement social

Vivre séparément peut entraîner un certain isolement social, surtout si les partenaires ont des cercles d’amis et de famille différents. Cela peut engendrer une sensation de solitude et de manque de soutien dans les moments difficiles.

2-Coûts financiers

Maintenir deux foyers distincts peut être plus onéreux que de vivre ensemble. Les dépenses liées au logement, aux services publics et autres charges peuvent peser lourdement sur le budget, en particulier pour les personnes retraitées.

3-Difficultés logistiques

Avec deux foyers distincts, il peut être plus complexe de gérer les aspects logistiques de la vie quotidienne, tels que la coordination des rendez-vous médicaux, les courses et les activités de loisirs.

4-Des contraintes d’éloignement

Vivre à distance peut être une épreuve pour la patience et la persévérance. Les trajets fréquents dus à l’éloignement peuvent entraîner de la fatigue et du stress. Cette contrainte peut affecter la qualité des moments passés ensemble. Les communications à distance peuvent aussi être plus difficiles que les conversations en face-à-face, car elles peuvent manquer de langage corporel et d’expressions faciales subtiles.

Cependant, malgré ces défis, de nombreux couples parviennent à surmonter ces contraintes grâce à une communication honnête et ouverte. Les progrès technologiques, tels que les appels vidéo, peuvent rendre la distance plus supportable en offrant un semblant de proximité virtuelle.

5-Une vulnérabilité mal vécue en cas de maladie

Vivre séparément lorsqu’on est malade ou atteint d’une maladie chronique ou de comorbidités peut présenter des inconvénients significatifs sur le plan de la santé et du bien-être.

Lorsque la maladie frappe, le besoin de soutien et d’aide devient essentiel. Cette assistance peut être compromise si les partenaires vivent dans des foyers séparés. Les personnes malades peuvent se sentir isolées, démunies et vulnérables, sans la présence réconfortante de leur partenaire à proximité.

De plus, la coordination des soins et des rendez-vous médicaux peut devenir complexe, surtout si les deux foyers sont éloignés l’un de l’autre. Les frais médicaux peuvent également augmenter, car les coûts liés aux déplacements pour se retrouver ou pour des visites médicales peuvent s’accumuler.

En fin de compte, vivre séparément en période de maladie peut engendrer un stress émotionnel supplémentaire et un manque de soutien essentiel, mettant à l’épreuve la résilience des partenaires confrontés à cette situation difficile.

Chaque relation est unique, et le choix de vivre séparément ou ensemble dépend des besoins, des valeurs et des préférences des partenaires concernés. La communication ouverte et honnête reste la clé pour trouver la meilleure solution qui convient à chacun, tout en maintenant une relation épanouissante et durable.

Merci de soutenir mon blog en partageant cet article sur vos réseaux sociaux SVP.

À lire ou relire.L’amour après 50 ans : peut-on encore y croire ?.

 

Photo à la une de RDNE Stock project via Pexels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut

GRATUIT

 

10 méthodes

pour perdre du

poids après 50 ans

Entrez votre email

et téléchargez votre guide  gratuit !

TOUT DE SUITE !

GRATUIT

10 Méthodes pour perdre

du poids après 50 ans

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer