Chaussure orthopédique ou normale, comment bien choisir ?

Après 60 ans, comment bien choisir sa chaussure ?

C’est incontestable ! L’âge nous rend plus fragile et plus exigeant. On n’a plus la même énergie, ni les mêmes capacités que les jeunes. Aussi, on doit apprendre à vivre avec et adapter nos équipements à nos besoins.

En ce qui concerne plus particulièrement les chaussures, il convient de prendre en compte certains critères pour vraiment trouver chaussure à nos pieds.

Happy Quinquas et Seniors vous délivre les meilleures conseils pour bien choisir ses chaussures après 60 ans.

La praticité

Le tout premier critère à prendre en compte est l’aspect pratique de la chaussure. Puisque les personnes âgées ont généralement un problème de mobilité, il faut miser sur une paire facile à enfiler et facile à retirer. Le mot d’ordre est la facilité.

Il ne faut effectivement pas opter pour des modèles qui demandent de se pencher pendant plusieurs minutes pour les enfiler, pour les fermer ou pour les lacer. Il faut s’intéresser à une chaussure simple et pratique. Pour les personnes âgées, certains fabricants ont conçu un système de laçage facile.

Le confort

Le second critère à ne pas négliger est le confort de la chaussure. Une chaussure qui n’engendre pas d’ampoules ni de douleurs aux pieds, aux orteils et aux jambes, est parfaite. Le confort est le second critère essentiel à apprécier.

Il ne faut pas que la chaussure que l’on porte nous fasse souffrir ou nous fasse mal. Il faut qu’elle nous mette totalement à l’aise, quelle que soit la circonstance. De plus, elle doit aussi nous permettre de bouger librement et de profiter pleinement de nos journées.

En offrant un meilleur soutien au pied, la chaussure doit réduire la fatigue. Sa forme doit assurer une posture correcte avec une colonne bien droite pendant la marche, sans risquer de faire perdre l’équilibre. On évite ainsi les risques d’entorse ou les chutes.

La pointure

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que choisir la bonne pointure est essentiel. On ne peut quand même pas porter une chaussure trop grande ou trop petite pour notre pied. Il est impératif de trouver la bonne pointure en enfilant la chaussure pendant les essais. Selon l’utilisation dont on veut en faire, on peut préférer une pointure un peu plus grande pour être plus à l’aise.

En fait, le phénomène de pieds larges peut apparaître avec l’âge. Les ligaments et les tendons du corps se relâchent et les pieds ont tendance à s’allonger et à s’élargir. Inévitablement, le pied devient plus large.

Les semelles

Question semelles, il est indispensable de privilégier un modèle qui permette de favoriser l’équilibre. Après 60 ans, les seniors ont effectivement du mal à bien se tenir debout et à marcher correctement. Ainsi, il faut s’orienter vers des semelles robustes et solides, mais aussi légères et agréables à porter.

Les semelles antidérapantes constituent également une meilleure alternative, puisqu’en plus de protéger les seniors contre les chutes et les glissements, elles ont l’avantage d’être ergonomiques.

L’ajout de semelles Scholl en gel de silicone au fond de la chaussure est le petit plus qui améliore le confort de la chaussure en amortissant les chocs.

Les matériaux

Le confort d’une chaussure se distingue aussi par la qualité des matériaux utilisés. Privilégiez des chaussures en cuir, plutôt qu’en caoutchouc ou en plastique qui provoquent frottements, transpiration et douleurs.

En résumé, la meilleure chaussure doit réunir les critères suivants : facilité, confort, aisance, bien-être, stabilité.

La chaussure orthopédique

Chaussure orthopédique ou normale, comment bien choisir ?
On trouve des chaussures orthopédiques élégantes en pharmacie.

Certaines personnes âgées développent une déformation du pied comme un hallux valgus, des callosités ou des orteils en marteau. Si vous souffrez d’une de ces malformations, ou d’un autre problème d’ordre physique, n’hésitez pas à demander à votre médecin de vous délivrer une ordonnance pour l’achat d’une paire de chaussure orthopédique. Elle est remboursée par la Sécurité Sociale, et la Caisse de Prévoyance Sociale. Renseignez-vous auprès de votre médecin.

De nos jours, les fabricants conçoivent des chaussures orthopédiques élégantes qui ont du style. Elle ne ressemble en rien à un dispositif médical. On en trouve dans les boutiques de matériel orthopédique, ou en pharmacie. Visitez plusieurs points de vente pour trouver celle qui vous plaît.

Ne manquez pas cet article populaire  ⇒ Comment prendre soin de ses pieds après 50 ans

♥ En partageant cet article sur vos réseaux sociaux, vous aiderez un proche ou une amie à découvrir ces conseils importants pour bien choisir ses nouvelles chaussures. Merci de votre bienveillance ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page

GRATUIT

 

10 méthodes

pour perdre du

poids après 50 ans

Entrez votre email

et téléchargez votre guide  gratuit !

TOUT DE SUITE !

GRATUIT

10 Méthodes pour perdre

du poids après 50 ans

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer