La fracture du col du fémur -dite aussi fracture de la hanche, est l'une des fractures osseuses les plus graves

Fracture du col du fémur – Peut-on en mourir ?

La fracture du col du fémur -dite aussi fracture de la hanche, est l’une des fractures osseuses les plus graves. Avec l’équilibre qui se perd, les risques de chutes sont plus nombreux chez les seniors devenus plus fragiles avec l’âge. Des fractures graves peuvent en résulter.

Voici ce qu’il faut savoir sur ce type de fracture.

La fracture du col du fémur

La fracture du col du fémur est une fracture osseuse située tout près de l’articulation de la hanche. C’est pour cette raison qu’on l’appelle aussi « fracture de la hanche ». Les personnes de quatre-vingts ans et plus sont les plus exposées. Une chute banale peut causer la fracture du col du fémur ou du bassin. Elle peut même survenir spontanément et c’est elle qui provoque la chute. Une radiographie est alors nécessaire pour l’identifier.

Comme la structure osseuse est fragilisée par l’ostéoporose chez les seniors, les fractures du col du fémur surviennent fréquemment chez eux. Les risques de fracture sont deux fois plus importants chez les femmes que chez les hommes.

Il peut en résulter une perte d’autonomie considérable et une détérioration de la santé générale. On avance même que l’on peut mourir des suites d’une fracture du col du fémur.

Les facteurs de risque

La fracture du col du fémur -dite aussi fracture de la hanche, est l'une des fractures osseuses les plus graves
Fracture de la hanche : l’opération est parfois incontournable…

En plus de la diminution de la densité osseuse et des problèmes d’équilibre et de vision liés à l’âge, il existe plusieurs facteurs de risque de fracture du col du fémur pour les seniors. L’hérédité joue un rôle. Ainsi, les seniors dotés d’une petite ossature ou d’une petite taille sont plus sujets à souffrir d’ostéoporose. Ils risquent donc par conséquent de subir une fracture en cas de chute.

Au-delà de l’hérédité, d’autres facteurs sont liés aux habitudes de vie et à la nutrition. Il est donc possible dans une certaine mesure de prévenir la fracture du col du fémur. Une bonne alimentation est bien sûr nécessaire, autant pour la santé générale que pour la prévention. La consommation d’alcool à l’excès est aussi à éviter. Certains médicaments pris pour une longue période finissent par affaiblir les os.

De plus, il est important de veiller à demeurer en forme. L’exercice renforce les os et les muscles.

Lire aussi => Seniors – Comment éviter les chutes ?

Deux choses ne s’apprécient bien que quand on ne les a plus, la jeunesse et la santé

Si vous avez apprécié cet article, s’il a ajouté un peu de bien-être à votre quotidien, laissez un commentaire ci-dessous et partagez-le svp avec vos amis. Merci d’avance pour votre bienveillance 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer