Une étude récente confirme que le fait de garder ses petits-enfants allonge l’espérance de vie. Alors ne vous privez plus !

Pourquoi garder ses petits-enfants allonge notre espérance de vie ?

Garder ses petits-enfants est un bonheur dont les grand-parents adorent profiter, même si parfois la surveillance des petits peut devenir éreintante. Non seulement garder ses petits-enfants apporte beaucoup de joie, mais il y a aussi de nombreux bénéfices sur le plan de la santé. Une étude récente confirme que le fait de garder ses petits-enfants allonge l’espérance de vie.

Zoom sur ce phénomène.

Garder ses petits-enfants – Un avantage pour les fonctions cognitives

Garder vos petits-enfants ne vous permet pas que de rester de bonne humeur. Vous devez faire appel à vos fonctions cognitives lorsqu’on vous les confie. Une étude menée auprès de 500 volontaires âgés de 70 ans et plus, la Berlin Aging Study, conclut que les grands-parents qui s’occupent régulièrement de leurs petits-enfants bénéficient d’une meilleure longévité et améliorent leur santé.

Les avantages relatifs à la garde des petits-enfants ne s’arrêtent pas à l’amélioration des fonctions cognitives favorisées par cette relation entre générations. Les risques de développer la maladie d’Alzheimer s’en trouvent aussi diminués. Plus vos sens sont en alerte, plus cette maladie est combattue. La présence des petits-enfants diminue aussi le stress, un autre mal nocif chez les seniors, et aide à oublier les soucis.

Accueillir ses petits-enfants chez soi ou les garder chez eux lorsque les parents sont de sortie aide aussi à éviter l’isolement que vivent souvent les seniors. La vie sociale est essentielle pour la longévité et la santé. Les activités que vous vivez avec vos petits-enfants changent votre routine en plus de tisser de meilleurs liens familiaux. En faisant profiter les plus jeunes de votre expérience et de votre savoir, vous faites aussi travailler votre mémoire. Vous préservez donc vos facultés mentales et vous êtes constamment stimulé.

Vivre plus longtemps – S’occuper des autres

De manière générale, l’altruisme améliore la santé et la longévité. Si vous n’avez pas encore de petits-enfants ou si vous n’avez pas l’occasion de les garder, rien ne vous empêche de participer à des activités de bénévolat qui aident aussi à préserver la santé, selon des études récentes. Il n’est pas obligatoire de se limiter au cercle familial pour se rendre utile et vivre plus longtemps.

Lire aussi => Comment occuper vos petits-enfants

Garder ses petits-enfants, c’est que du bonheur !

Si vous avez apprécié cet article, et s’il vous a apporté un peu de réconfort, svp laissez-nous quelques mots en commentaire et partagez-le avec vos proches et ami.es. Merci d’avance pour votre bienveillance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page

GRATUIT

 

10 méthodes

pour perdre du

poids après 50 ans

Entrez votre email

et téléchargez votre guide  gratuit !

TOUT DE SUITE !

GRATUIT

10 Méthodes pour perdre

du poids après 50 ans

50 Partages
Partagez50
Tweetez
Partagez
Enregistrer