Médicament - La prise régulière à heures fixes, c'est vital

L’importance de prendre un médicament à heures régulières

Qu’il s’agisse d’un traitement ponctuel ou d’une thérapie de longue durée, les médicaments prescrits par votre médecin doivent être pris selon une posologie bien précise. Cette posologie s’applique à votre pathologie et tient compte de l’ensemble de vos problèmes de santé.

Si vous vous demandez pourquoi est-ce important de prendre ses médicaments à des heures précises.

Happy Quinquas et Seniors vous explique tout dans cet article.

Les formes de médicaments affectent-elles leur efficacité ?

Chaque médicament est fabriqué selon un protocole précis visant à s’assurer que l’organisme possède en permanence la quantité optimale de médicament dans le sang pour être efficace. Dans la sphère scientifique, on appelle cela la concentration sanguine visant à assurer l’effet thérapeutique optimal.

Il faut bien prendre conscience que la présence excessive d’actif dans le sang peut s’avérer toxique et produire des effets indésirables voire dangereux. En revanche, la présence insuffisante d’actif entraîne un risque d’inefficacité.

Dans un cas comme dans l’autre, cette situation peut amener la maladie à développer une résistance au médicament, augmenter les effets indésirables, voire retarder ou contrarier la guérison de la maladie.

Les différentes formes de médicaments

Il existe de nombreuses formes de médicaments. Elles répondent à différents objectifs liés aux caractéristiques physiopathologiques des patients (Âge : nourrissons, enfants, personnes âgées. Maladies existantes : insuffisance rénale…).

Ces différentes formes peuvent être administrées par voie :

  • orale (gélule, capsule, microgranule, comprimé, solution buvable, sirop…)
  • rectale ou vaginale (suppositoire, ovule…)
  • injectable (par voie intraveineuse ou intramusculaire)
  • dermique (patch, pommade, huile, poudre…)
  • aérienne (aérosol…)
  • ophtalmique, nasale ou auriculaire (gouttes…)

Persistance, biodisponibilité et demi-vie

Chaque médicament possède sa propre durée d’action. Cette durée de persistance, comme l’appelle les scientifiques, est conditionnée par divers facteurs qui peuvent la modifier, notamment la biodisponibilité, la clairance et la demi-vie.

En pharmacologie, la biodisponibilité est la part de la dose du médicament administré présente dans le sang sous forme intacte. Elle peut être modifiée par le processus digestif ou hépatique.

La clairance est la capacité d’élimination du médicament par l’organisme.

La demi-vie d’élimination est un indicateur de la durée d’action du principe actif du médicament dans l’organisme.

Lire aussi ⇒ Détecter les contre-indications de vos médicaments avec Goodmed

Libération prolongée versus libération immédiate

Comme son nom l’indique, un médicament à libération immédiate a une durée d’action instantanée. Les médicaments injectables ont tous un effet immédiat.

Un médicament à libération prolongée libère le principe actif de façon progressive. Cette forme garantit l’efficacité de la substance active sur une durée beaucoup plus longue. La posologie prévoit généralement une seule prise par jour. La mention LP (libération prolongée) est apposée sur la boîte du médicament.

Pourquoi est-il important de prendre ses médicaments à heure fixe ?

Certains traitements sont donnés une fois par jour, d’autres doivent être pris plusieurs fois par jour. Or, il est parfois difficile de prendre ses médicaments exactement à la même heure tous les jours.

Au début d’un traitement, on peut raisonnablement tolérer un écart d’une heure avant ou après l’heure que l’on s’est fixé pour prendre son traitement.

Ainsi, si vous décidez de prendre vos médicaments tous les soirs à 20h00, n’importe quelle heure entre 19h00 et 21h00 conviendra parfaitement.

Pour certaines maladies graves (greffe d’organe, cancer…), la tolérance est d’environ 10 minutes.

Selon les scientifiques, lorsqu’on oublie de prendre son médicament ou si on décale de manière très tardive sa prise, il y a un risque de 50% d’échec du traitement de la maladie.

En effet, lorsqu’on saute une prise, l’organisme va manquer de substance active pour poursuivre efficacement la lutte contre les effets de la maladie. Si la prise décalée est trop proche de la prise suivante, on s’expose à un risque de toxicité dû au surdosage.

Comment faire pour éviter d’oublier son traitement ?

Pour plusieurs raisons, on peut oublier de prendre un médicament : troubles de la mémoire dus aux effets secondaires d’un médicament, stress, mobilité réduite, etc.

Avec les astuces qui suivent, vous ne pourrez plus jamais oublier de prendre votre traitement.

Associer la prise de médicaments régulière à un geste quotidien

-Associez la prise régulière de médicaments à un geste ou une routine quotidienne, par exemple quand vous vous brossez les dents ou quand vous vous préparez à aller au lit. Si vous choisissez de prendre vos médicaments au moment du repas, assurez-vous auprès de votre médecin ou pharmacien qu’ils peuvent être pris pendant le repas, et non pas à jeun c’est-à-dire avant le repas.

-Prenez votre médicament quand ça vous arrange. Même si certains traitements sont plus efficaces le matin plutôt que le soir, faites comme il vous convient. En effet, il vaut mieux qu’un médicament soit pris et non qu’il soit systématiquement oublié pour une raison justifiée ou non. Mais assurez-vous d’en parler à votre médecin, notamment si vous avez une maladie grave.

-Achetez-vous un joli pilulier en pharmacie. Vous trouverez certainement le style de pilulier qui vous va bien : chic, élégant, coloré, fun, sobre, etc. Certains piluliers ont des compartiments qui séparent la prise du matin, du midi, du soir et du coucher.

-Rechargez votre pilulier à la même heure chaque semaine, par exemple tous les lundis matins après le petit-déjeuner, ou tous les dimanches après la dernière prise.

Programmer une alarme

-Réglez l’alarme de votre smartphone pour chaque prise de sorte à toujours prendre votre traitement à la même heure chaque jour. Activez la répétition de l’alarme sur l’option tous les jours.

-Il existe aujourd’hui des piluliers électroniques avec une alarme intégrée réglable.

-Gardez un « calendrier santé » près de votre pilulier, pharmacie ou boîte de médicaments et cochez devant la date du jour à chaque fois que vous avez pris votre traitement. Utilisez un feutre de couleur qui donne du peps (orange, violet…). Pour éviter de le chercher partout, trouvez un moyen pour que le feutre reste attaché ou fixé au calendrier.

-Si vous n’utilisez pas de pilulier, équipez-vous d’une boîte de rangement avec poignée pour ranger vos boîtes de médicaments et votre ordonnance. Tout sera à portée de main, inutile de chercher partout. Vous pouvez la choisir transparente, colorée ou chic. Un joli vanity case peut aussi faire l’affaire.

-Si vous envisagez de voyager, prévoyez quelques prises supplémentaires au cas où votre retour serait retardé.

Que faire lorsqu’on oublie une prise régulière de médicament ?

NE JAMAIS DOUBLER votre prise suivante. Cela peut provoquer des effets secondaires potentiellement mortels.

Lisez les instructions fournies avec la notice d’emploi de votre médicament, elle décrit souvent ce qu’il faut faire si vous oubliez une prise. En cas de doute, n’hésitez pas à appeler votre médecin traitant ou votre pharmacien.

Avoir suffisamment de substance active dans votre sang à tout moment est crucial dans le processus de rétablissement. Et la meilleure façon d’y parvenir est de prendre vos médicaments au bon moment chaque jour. En suivant ces conseils vous vous aidez à vous sentir mieux et à guérir plus rapidement.

 

♥ En partageant cet article sur vos réseaux sociaux, vous aidez un proche ou une amie à découvrir pourquoi il est si important d’éviter d’oublier de prendre un médicament. Merci pour votre soutien ♥

Ne manquez pas de lire cet article recommandé   ⇒ Quels médicaments entraînent une prise de poids importante ?

2 réflexions sur “L’importance de prendre un médicament à heures régulières”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page

GRATUIT

 

10 méthodes

pour perdre du

poids après 50 ans

Entrez votre email

et téléchargez votre guide  gratuit !

TOUT DE SUITE !

GRATUIT

10 Méthodes pour perdre

du poids après 50 ans

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer