Avec le COVID, les familles sont séparées. Voici des solutions pour aider les familles à rester proches même en cas de distanciation sociale.

Restez connecté avec votre famille !

Nous aimons tous nos familles et voulons trouver des moyens créatifs d’exprimer cet amour avec elles. Malheureusement, en ces temps de COVID, on nous demande d’être physiquement séparés de notre famille et de nos amis. La bonne nouvelle, c’est que même si nous sommes physiquement séparés, il existe de nombreuses façons de rester en contact et de célébrer les étapes importantes de notre vie et de celle de nos enfants.

La pandémie COVID-19 a créé des défis uniques pour les familles qui espèrent rester en contact avec des êtres chers vulnérables. Pour la plupart des familles, protéger les personnes âgées âgées contre l’infection signifie renoncer aux visites en personne et trouver d’autres moyens de créer des liens.

Heureusement, il y a plus de ressources disponibles que jamais pour aider les familles à rester proches même en cas de distanciation sociale. 

1. Facilitez les appels vidéo

Des outils comme FaceTime, Skype, Zoom et WhatsApp permettent aux familles de communiquer via des appels vidéo. La plupart de ces applications et plates-formes sont téléchargeables gratuitement. Les appels vidéo FaceTime sont fournis en standard avec les iPhones, tandis que Skype et Zoom offrent une vidéoconférence gratuite sur une variété d’appareils, et WhatsApp est une application gratuite d’appel vidéo et de messagerie qui fonctionne sur Androids ou iOS.

Avec toutes les options, il peut être difficile d’en choisir une seule. Pour vous faciliter la tâche, Happy Quinquas et Seniors vous conseille de vous laisser guider par les habitudes de votre famille.

«Les meilleures applications et plates-formes sont celles qui sont faciles à utiliser et accessibles à nos proches». «S’ils disposent déjà d’un smartphone, d’une tablette ou d’un ordinateur avec une plate-forme de chat vidéo intégrée, cela pourrait être l’option la plus simple. Ou s’ils ont déjà utilisé une application particulière, continuez avec.

2. Essayez des produits technologiques adaptés aux seniors

Il existe un certain nombre d’appareils intelligents conçus pour répondre aux besoins des personnes âgées. Pour les tablettes, GrandPad par exemple est une tablette simplifiée avec du texte et des boutons volumineux, ainsi que des fonctionnalités de sécurité supplémentaires pour empêcher les spammeurs de contacter votre proche. «En ce qui concerne les téléphones, le Jitterbug Flip et le Smart2 de GreatCall sont des téléphones portables spécifiques aux seniors». «Le Flip est un téléphone à clapet très simple avec de gros boutons et un bouton d’urgence intégré. Le Smart2 est la version GreatCall d’un smartphone, à nouveau conçu pour les seniors avec un accent sur la facilité d’utilisation et une interface simplifiée.

Le bon produit dépendra bien entendu de l’âge et des capacités de votre proche. Nous recommandons de pré-charger tout nouvel appareil avec toutes les applications que vous prévoyez d’utiliser et de configurer les comptes.

3. Planifiez une visite de fenêtre

Vous avez probablement vu des photos virales de «visites de fenêtres» que les gens ont avec des membres de leur famille âgés à leur domicile ou à l’extérieur des établissements de soins pour personnes âgées. Lors de ces visites, les membres de la famille restent à l’extérieur, mais ils discutent avec leur proche au téléphone ou apportent des pancartes faites à la main avec des messages. «Cela ressemble beaucoup plus à une visite normale quand ils peuvent voir leurs proches».

En plus des visites de fenêtres, les familles mettent également une touche de distanciation sociale à d’autres types de visites à domicile. Les soignants disent que leurs proches s’assoient sur leur porche et que leur famille et leurs amis s’assoient sur une chaise de jardin dans la cour au loin et qu’ils visitent de cette façon, ou depuis une voiture. «Les enfants de mon cousin font des dessins à la craie dans l’allée de ma tante et de mon oncle (leurs grands-parents), et ils s’assoient sur le porche et les regardent dessiner et peuvent communiquer à distance de sécurité.»

4. Prenez des vacances virtuelles

Bien sûr, beaucoup des complexes touristiques, musées et autres destinations amusantes sont fermés au public, mais vous pouvez toujours explorer le monde ensemble depuis la sécurité de votre propre maison. pourquoi ne pas leur téléphoner et visiter ensemble un musée en ligne ?

Vous pouvez trouver des visites virtuelles gratuites en ligne de destinations comme le parc national de Yellowstone , le musée Guggenheim de New York, le Louvre à Paris et même Mars . Tant que votre proche aîné a accès à un appareil intelligent, il pourra vous suivre à la destination choisie.

5. Redécouvrir le courrier postal

N’oubliez pas que le courrier est toujours une option, et qu’il peut donner à n’importe qui un élan émotionnel pour recevoir une carte, une lettre ou un cadeau par la poste.

On recommande d’envoyer des lettres régulièrement, en plus de vos autres modes de communication. Il est possible également d’utiliser le courrier comme un moyen de surprendre ses proches lors d’occasions spéciales où vous ne pouvez pas être ensemble. Je connais une aidante familiale qui a demandé à ses amis et à sa famille d’envoyer à sa mère, qui avait 89 ans, des cartes d’anniversaire. Elle était si triste de ne pas avoir la grande fête qu’ils avaient prévue. Le jour de son anniversaire, elle s’est réveillée avec plus de 40 cartes d’anniversaire !

Vous vous inquiétez peut-être de la possibilité d’exposer vos proches au COVID-19 par la poste. Selon le CDC , « Il est possible qu’une personne puisse contracter le COVID-19 en touchant une surface ou un objet contenant le virus », mais on pense que le virus se propage principalement de personne à personne via contact étroit ou gouttelettes respiratoires produites lorsqu’une personne infectée tousse, éternue ou parle. Cela dit, le CDC recommande également à tout le monde de se laver les mains avec du savon et de l’eau pendant au moins 20 secondes ou d’utiliser un désinfectant pour les mains avec au moins 60% d’alcool après avoir collecté le courrier . En outre, le service postal français prend actuellement des précautions supplémentaires pour garantir la sécurité du courrier.

6. Demander l’aide des soignants

Si votre proche a des capacités limitées, vit dans un établissement de soins pour personnes âgées ou a un fournisseur de soins à domicile, voyez ce que ses aidants peuvent faire pour l’aider à rester en contact. De nombreux établissements achètent des tablettes et demandent au personnel de les emmener périodiquement dans les chambres des résidents pour discuter par vidéo avec leur famille. C’est particulièrement important pour les résidents qui sont incapables de le gérer eux-mêmes.

Si vous optez pour la voie non électronique, les soignants peuvent également être invités à vous aider avec des lettres et des cartes afin que votre proche puisse vous fournir des mises à jour régulières. Un soignant peut facilement aider et même écrire des lettres pour la personne âgée si elle a besoin d’aide.

7. Décrochez le téléphone et faites-le deux fois plus souvent

«Il est important de se rappeler qu’un bon appel téléphonique à l’ancienne fonctionne toujours».

Et je recommande aux aidants naturels qui sont à distance d’augmenter la fréquence de leurs appels téléphoniques en cette époque de coronavirus.

En 2019, une enquête de l’AARP a révélé qu’un adulte sur trois de plus de 50 ans a déclaré ne pas être accompagné régulièrement et 41% ont déclaré se sentir socialement isolés. Il est bien connu que la solitude peut nuire à la santé. Le département national de la Santé et des Services sociaux affirme que l’isolement social et la solitude sont liés à un risque plus élevé de problèmes de santé chez les personnes âgées, telles que l’hypertension artérielle, les maladies cardiaques, l’obésité, un système immunitaire affaibli, l’anxiété, la dépression et déclin cognitif.

À mesure que les mesures de distanciation sociale augmentent, il est plus important que jamais de se connecter avec vos proches aînés, de rester au courant de leurs besoins en matière de santé et de prévenir ces sentiments d’isolement.

Nos proches ont besoin de contacts plus fréquents, de socialisation et de réconfort maintenant. Nous ne sommes peut-être pas ensemble physiquement, mais nous pouvons toujours établir des liens, et il est essentiel que nous le fassions régulièrement.

Lire aussi => Ami avec mes petits-enfants sur Facebook – je like ou pas ?

« Les enfants sont la chose la plus précieuse dans la vie. Un parent doit faire tout ce qu’il peut pour donner à un enfant le sens de la famille. » Elvis Presley

Si vous avez apprécié cet article, et s’il vous a apporté un peu de réconfort, svp laissez-nous quelques mots en commentaire et partagez-le avec vos proches et ami.es. Merci d’avance pour votre bienveillance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page
17 Partages
Partagez17
Tweetez
Partagez
Enregistrer