Symptome covid léger, un suivi médical est recommandé

Covid 19 – Même en cas de covid léger un suivi s’impose

Le covid-19 laisse toujours des séquelles internes. A la lumière d’une étude récente, les scientifiques recommandent à toutes personnes contaminées ou testées positives de consulter un médecin et faire l’objet d’un suivi. Ces chercheurs allemands révèlent ainsi que le covid léger ou modéré affecte les fonctions de certains organes de manière mineure chez les plus de 45 ans.

Comme avec le variant Omicron, il est vrai que les petits symptômes ne nécessitent pas d’hospitalisation, mais ils sont loin d’être négligeables. Par mesure de précaution, il est prudent de procéder à un suivi médical afin d’éviter toute aggravation.

Voyons ensemble pourquoi.

Les conséquences du covid léger sur les différents organes

Dans les formes les plus sévères, le covid affecte certains organes internes, notamment le cœur, cerveau, poumons, reins, vaisseaux sanguins. Poussés par leur curiosité, des scientifiques d’Allemagne ont mené une étude visant à déterminer si ce constat s’applique au covid léger.

Les résultats de leur étude sur 443 participants âgés de 45 à 74 ans sont clairs. Le covid léger peut entraîner une diminution de près de 3% du volume pulmonaire et une augmentation mineure de la résistance du système respiratoire.

Les symptômes légers de covid 19 peuvent également réduire de 1 à 2% la puissance de pompage du cœur tout en entraînant une augmentation de 14% du taux de troponine et de 41% du peptide natriurétique NT-proBNP responsable d’une insuffisance cardiaque ou d’autres pathologies.

La capacité rénale du patient peut diminuer de 2% en moyenne.

En revanche, aucun dommage ne semble impacter la structure organique du cerveau et les fonctions cognitives. La qualité de vie n’est pas affectée. Le covid léger n’occasionne aucune dépression, anxiété, ni de symptômes physiques.

Lire aussi =˃ 3ème dose et système immunitaire après 65 ans

L’importance du suivi médical après un covid léger

Symptome covid léger, un suivi médical est recommandé
Le contrôle médical des personnes vulnérables est recommandé, même en cas de covid léger

Cette étude appelle à la prudence et recommande de procéder à des contrôles médicaux. Ces derniers visent à vérifier l’évolution des symptômes du covid léger chez les patients âgés de plus de 45 ans.

Même si ces patients semblent en apparence rétablis, des séquelles invisibles et silencieuses peuvent impacter les organes internes. Il est prudent de les diagnostiquer et de les traiter avant qu’il ne soit trop tard.

Selon Raphael Twerenbold, spécialiste en cardiologie et directeur scientifique du Centre d’études épidémiologiques, la réduction -même infime, de la capacité de pompage du cœur peut augmenter le risque d’insuffisance cardiaque.

A moyen ou long terme, la diminution de la capacité cardiovasculaire peut avoir de graves conséquences sur la santé du patient. Ce constat s’applique également aux autres organes.

Références scientifiques

Multi-organ assessment in mainly non-hospitalized individuals after SARS-CoV-2 infection: The Hamburg City Health Study COVID programme
European Heart Journal – 6 January 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page

GRATUIT

 

10 méthodes

pour perdre du

poids après 50 ans

Entrez votre email

et téléchargez votre guide  gratuit !

TOUT DE SUITE !

GRATUIT

10 Méthodes pour perdre

du poids après 50 ans

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer