Vaccin ARN messager - Pas plus de risque cardiovasculaire à 75 ans

Pas d’augmentation du risque cardiovasculaire avec le vaccin ARN messager

Contrairement aux idées reçues, les vaccins anti-Covid à ARN messager ne multiplient pas le risque de problèmes cardiovasculaires graves chez les personnes âgées. Il a effectivement été prouvé que les vaccins Pfizer et Moderna notamment n’entraînent pas de risque supplémentaire d’infarctus, d’AVC ou d’embolie pulmonaire chez les moins de 75 ans.

En revanche, les vaccins anti-Covid à adénovirus du genre Janssen et AstraZeneca peuvent être associés à une légère hausse du risque cardiovasculaire durant les deux semaines après l’injection.

Décryptage…

La sécurité de Pfizer et Moderna

Des études menées par des spécialistes confirment la balance favorable du bénéfice-risque des vaccins anti-Covid. Celles-ci démontrent, en effet, que les vaccins à ARN messager sont plus sécurisants que les vaccins à adénovirus.

Elles affirment que les vaccins Pfizer et Moderna n’ont aucun impact sur la santé cardiovasculaire des patients âgés de moins de 75 ans. Par contre, les vaccins d’AstraZeneca et de Janssen révèlent un risque légèrement plus important.

Penchons-nous sur l’étude menée par l’organisme Epi-Phare dans le cadre du dispositif de surveillance intensifiée des vaccins. Celle-ci se concentre sur le risque d’incidence cardiovasculaire grave pouvant se manifester dans les trois premières semaines après l’injection du vaccin à ARN ou d’un vaccin à adénovirus. Rappelons qu’Epi-Phare est un organisme dirigé par l’ANSM (Agence nationale de sécurité des médicaments) et la CNAM (Caisse nationale de l’assurance maladie).

Cette observation a ciblé l’ensemble des patients adultes vaccinés ou pas, âgés de 18 à 74 ans et hospitalisés en France entre le 27 décembre 2020 et le 20 juillet 2021 pour une embolie pulmonaire, un accident vasculaire cérébral ischémique ou hémorragique, ou un infarctus aigu du myocarde.

Et comme l’épidémiologiste Rosemary Dray-Spira l’explique si bien : « C’est pour nous un résultat majeur qui confirme la sécurité des vaccins à ARN messager chez les moins de 75 ans ».

Les plus de 75 ans aussi

Il est important de rassurer également les citoyens de plus de 75 ans. En effet, des études internationales démontrent qu’il n’y a pas de risque cardiovasculaire accru pour eux après une ou deux doses de vaccins Pfizer.

Les 3 maladies cardiovasculaires les plus risquées

L’infarctus du myocarde, l’AVC et les maladies coronariennes représentent les trois pathologies cardiovasculaires les plus dangereuses. Plus particulièrement pour les personnes les plus vulnérables.

Plusieurs facteurs peuvent favoriser ces trois menaces qui peuvent mettre la vie en danger. Notamment l’hypertension, le diabète, une mauvaise alimentation, l’obésité, l’alcool, le tabagisme, et la sédentarité.

Que peut-on conclure ?

Vaccin ARN messager - Pas plus de risque cardiovasculaire à 75 ans
La vaccin ARN messager Pfizer n’entraîne pas d’augmentation des problèmes cardiovasculaires à 75 ans

En définitive, c’est une bonne nouvelle. Les vaccins anti-Covid à ARN messager des laboratoires Pfizer et Moderna n’augmentent pas le risque de problèmes cardiovasculaires graves. Notamment après la première ou deuxième dose de vaccins chez les citoyens de 75 ans ou moins.

C’est plutôt rassurant, notamment lorsqu’on vit avec une prothèse au cœur, ou un stent. Voire si on a été victime d’un autre problème cardiovasculaire.

L’ANSM recommande aux patients vaccinés de consulter immédiatement son médecin s’il souffre d’une symptôme respiratoire sévère. Mais aussi d’une arythmie, de douleurs dans le dos ou à la poitrine, ou de palpitations.

Article populaire recommandé ⇒ 9 conseils pour éviter les problèmes cardiaques et douleurs thoraciques

♥ Merci de soutenir Happy Quinquas et Seniors en partageant cet article sur vos réseaux sociaux ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page

GRATUIT

 

10 méthodes

pour perdre du

poids après 50 ans

Entrez votre email

et téléchargez votre guide  gratuit !

TOUT DE SUITE !

GRATUIT

10 Méthodes pour perdre

du poids après 50 ans

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer