Healthy - Ces prétendus aliments diététiques à bannir

Ces prétendus aliments diététiques qu’il vaut mieux éviter

Ce n’est pas un secret, bien manger et avoir une alimentation saine est essentiel pour une bonne santé. Mais tout ce que nous achetons à manger est-il vraiment sain ? Pas facile avec le problème d’étiquettes, les confusions entre le bio, le sain, le light et les messages marketing sur les emballages des aliments.

Pour vous faciliter la vie et vous éviter de manger encore et encore ces cochonneries, voici les aliments soi-disant diététiques les plus malsains qu’il vaut mieux bannir de votre liste de courses.

Les produits allégés en matières grasses

La guerre contre l’obésité et les graisses saturées est devenue l’un des prétextes préférés des industries agro-alimentaires pour nous vendre soi-disant du healthy food allégé en matières grasses. Le marché en est pratiquement inondé.

Ce qu’ils ne vous disent pas, ces aliments ultra-transformés et allégés en matières grasses sont peu goûteux et insipides. Pour compenser le manque de goût et de matière grasse, ils ajoutent du sucre. Pourtant, le sucre est bien pire pour la santé que les graisses saturées.

Méfiez-vous donc des produits étiquetés 0% de matières grasses, light, pauvres en graisses ou encore allégées en matières grasses. Maintenant, vous savez que les aliments industriels sont enrichis en sucre et peuvent entrainer de sérieux problèmes pour votre organisme.

Les huiles végétales polyinsaturées

Les huiles polyinsaturées telles que l’huile de tournesol, l’huile de maïs, de soja ou de pépins de raisins sont réputées pour réduire le cholestérol. Leur utilisation est très souvent recommandée et pourtant, ces produits sont très riches en acide gras oméga-6.

Contrairement à l’oméga-3 qui diminue le mauvais cholestérol dans l’organisme, celui-ci est potentiellement nuisible. En effet, plusieurs essais cliniques ont déjà démontré que ces huiles hautement transformées, raffinées et blanchies sont la cause de l’augmentation de la mortalité par cancer et de maladie du cœur.

Dans ce cas, il vaut mieux se tourner vers les produits locaux comme le beurre, l’huile vierge d’olive, l’huile vierge de lin ou encore l’huile vierge de noix.

Les jus de fruits, des boissons soi-disant diététiques, bourrées de sucre

D’après les nutritionnistes, les fruits devraient représenter moins de dix pour cent de notre apport calorique quotidien en sucre. Les jus de fruits s’ils sont pressés à froid ne sont pas mauvais pour la santé. Ils contiennent une grande quantité de vitamines, toutefois buvez-en occasionnellement et avec modération.

Malheureusement, les jus de fruits industriels soi-disant diététiques sont blindés de sucre. Ces jus, soi-disant plein de vitamines et de minéraux ne contiennent aucun fruit. Ce n’est que du liquide sucré, conservé et aromatisé d’orange, d’ananas, de raisins… La haute teneur en sucre des jus en emballage ne fait qu’augmenter le taux de glycémie. Elle favorise également le surpoids, les problèmes gastro-intestinaux et augmente le risque de diabète.

La margarine, un aliment peu diététique

Healthy - Ces prétendus aliments diététiques à bannir
La margarine est un beurre artificiel pas aussi healthy qu’on veut nous faire croire

Parce que le beurre est considéré comme un produit riche en graisses saturées, les industriels agro-alimentaires ont trouvé une alternative, celle de la margarine. Soi-disant bien plus diététique que le beurre, la margarine est fabriquée avec des huiles hautement raffinées, des huiles hydrogénées très riches en graisses trans (acides gras insaturés), principalement de tournesol, colza, maïs ou de palme. Ils contiennent également divers composants et additifs chimiques. Certaines margarines soi-disant anti-cholestérol ne sont pas plus sains que le prétendent les industriels. Méfiez-vous de ces soi-disant healthy food.

Selon les recherches, cet aliment transformé soi-disant diététique est nuisible pour la santé, bien pire que le beurre. En plus d’apporter du gras dans l’organisme, cette mauvaise graisse artificielle cause des problèmes de santé, notamment sur le cœur. La consommation de gras trans élève le risque de souffrir d’une maladie cardiovasculaire de 21%, augmente le risque de décès d’une maladie cardiaque d’au moins 28% et le risque de décès toutes causes confondues de l’ordre de 34%.

♥ En partageant cet article sur vos réseaux sociaux, vous aidez un proche ou une amie à découvrir pourquoi il faut éviter ces faux aliments healthy. Merci pour votre soutien ♥

Ne manquez pas de lire également cet article   ⇒ 5 règles alimentaires pour être au top après 50 ans

Ressources scientifiques :

Tsoupras A, Lordan R, Zabetakis I. Inflammation, not Cholesterol, Is a Cause of Chronic Disease. Nutrients. 2018;10(5):604. Published 2018 May 12. doi:10.3390/nu10050604

DiNicolantonio JJ, Lucan SC, O’Keefe JH. The Evidence for Saturated Fat and for Sugar Related to Coronary Heart Disease. Prog Cardiovasc Dis. 2016 Mar-Apr;58(5):464-72. doi: 10.1016/j.pcad.2015.11.006. Epub 2015 Nov 14. Review. PubMed PMID: 26586275; PubMed Central PMCID: PMC4856550.

Turpeinen, A., & Merimaa, P. (2011). Functional fats and spreads. In Functional Foods (pp. 383-400). Woodhead Publishing.

Goncalves A, Gleize B, Bott R, Nowicki M, Amiot MJ, Lairon D, Borel P, Reboul E. Phytosterols can impair vitamin D intestinal absorption in vitro and in mice. Mol Nutr Food Res. 2011 Sep;55 Suppl 2:S303-11. doi: 10.1002/mnfr.201100055. Epub 2011 Jun 29. PubMed PMID: 21714122.

Siri-Tarino PW, Sun Q, Hu FB, Krauss RM. Saturated fat, carbohydrate, and cardiovascular disease. Am J Clin Nutr. 2010;91(3):502–509. doi:10.3945/ajcn.2008.26285

Forsythe CE, Phinney SD and al. Comparison of low fat and low carbohydrate diets on circulating fatty acid composition and markers of inflammation. Lipids. 2008 Jan;43(1):65-77.

Dashti HM,Mathew TC, Khadada M and al. Beneficial effects of ketogenic diet in obese diabetic Mol Cell Biochem. 2007 Aug;302(1-2):249-56)

K Sato, Y Kashiwaya, C A Keon, et al. Insulin, ketone bodies, and mitochondrial energy transduction. FASEB J 1995 9: 651-658

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page

GRATUIT

 

10 méthodes

pour perdre du

poids après 50 ans

Entrez votre email

et téléchargez votre guide  gratuit !

TOUT DE SUITE !

GRATUIT

10 Méthodes pour perdre

du poids après 50 ans

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer