Les super-pouvoirs de la méditation

Les super-pouvoirs de la méditation

La population de la planète est vieillissante. La prise en charge des seniors est un enjeu majeur de notre époque et le sera de plus en plus dans les prochaines années. Beaucoup de voies sont explorées afin d’assurer une meilleure longévité et une bonne qualité de vie à tous les quinquas et seniors. Parmi ces voies, la méditation fait l’objet d’une attention particulière de la part des chercheurs. La méditation serait en effet un excellent moyen d’accompagner le vieillissement et elle comporte de nombreux avantages. Que ce soit sur la mémoire, le bien-être ou la qualité du sommeil.

Faisons le point sur cette discipline millénaire aux super-pouvoirs.

Méditation – Un projet d’étude européen

Une étude européenne, le Silver Santé Study, financé par l’Union Européenne, a été mis sur pied dans le but d’identifier les facteurs qui déterminent la santé mentale des seniors ainsi que ceux qui déterminent leur bien-être. Des scientifiques de toute l’Europe ont été mobilisés pour cette étude.

Parmi les types d’intervention favorisant le bien-être des seniors, la méditation a été étudiée, dans le but notamment de réduire le coût et la fréquence des maladies dont ils risquent de souffrir. Le vieillissement cérébral, entre autres, est source de préoccupation. Or, la méditation a déjà des effets reconnus sur de nombreux aspects du fonctionnement cérébral. Elle a entre autres des effets positifs sur l’attention, la mémoire, le stress, l’anxiété, les troubles du sommeil, la solitude et les troubles cardiovasculaires.

Lire aussi => Ces ondes cérébrales qui gouvernent notre bien-être

Six personnes de plus de 65 ans ont été choisies pour une étude pilote. Elles pratiquent la méditation à haute dose depuis une longue période. Leur cerveau a été comparé à celui de 67 seniors qui ne pratiquent pas la méditation. On a aussi fait la comparaison avec les cerveaux de 186 personnes âgées de 20 à 87 ans. Les résultats sont convaincants : des différences significatives apparaissent sur le plan du volume de matière grise et du métabolisme de glucose dans le cerveau.

Les chercheurs en concluent que parmi les bienfaits de la méditation sur le cerveau, les possibilités d’éviter la maladie d’Alzheimer ou encore de retarder son apparition sont à considérer. D’ailleurs, toute activité cérébrale a des effets positifs en ce sens. La méditation en particulier ainsi que certains exercices respiratoires savent protéger le cerveau contre les effets de l’anxiété et du stress, contribuant à éviter les conditions susceptibles de développer la maladie.

Les aidants naturels accompagnant les seniors atteints de démence peuvent aussi profiter des vertus de la méditation. Le stress lié à leur rôle peut être largement diminué.

Quelques avantages de la méditation

La méditation serait excellente pour favoriser une meilleure longévité. C’est ce que conclut une étude de la revue américaine Journal of Personality and Social Psychology. Les seniors pratiquant la méditation affichent une longévité plus élevée. Même le vieillissement cellulaire en serait retardé.

Un autre mal très fréquent chez les seniors est le sentiment de solitude. Encore ici, la méditation peut être d’un grand secours. Une autre étude constate que l’impression d’isolement est atténuée pour les seniors qui méditent. L’explication résiderait dans le fait que les gènes responsables de certaines inflammations contribuant à créer l’impression de solitude seraient inhibés par la méditation.

En plus d’atténuer le sentiment d’isolement, la pratique de la méditation dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées, en plus de leur effet positif sur la santé, permet de renforcer les liens sociaux. Quel que soit son âge, il n’est jamais trop tard pour apprendre la méditation.

Méditer améliore également l’humeur des seniors. Cette pratique provoque la libération d’hormones et de neurotransmetteurs responsables du sentiment de bien-être et de bonne humeur. Une thérapie menée en Thaïlande alliant la marche à la méditation a aussi produit des résultats concluants. Ces deux éléments combinés améliorent considérablement l’état physique ainsi que la réactivité vasculaire.

Lire aussi => Aux sources du bien-être – Le secret du bonheur à l’état pur

La pratique de la méditation aurait des effets bénéfiques dans la prise en charge de maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer et le Parkinson. La méditation permet de stimuler la mémoire et ses mécanismes. Lorsqu’on est à la retraite, il est plus facile de trouver du temps pour pratiquer la méditation.

 

Pour bien vieillir, il est inutile de se convertir en moine thibétain. Pratiquez une activité favorisant les capacités intellectuelles (méditation, disciplines créatives, entraînement cérébral, …), privilégiez une alimentation saine et équilibrée et bougez régulièrement.

 

Êtes-vous prêt(e) à pratiquer la méditation ?

N’hésitez pas à partager cet article ! S’il vous a plu, il plaira à d’autres !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page

GRATUIT

 

10 méthodes

pour perdre du

poids après 50 ans

Entrez votre email

et téléchargez votre guide  gratuit !

TOUT DE SUITE !

GRATUIT

10 Méthodes pour perdre

du poids après 50 ans

287 Partages
Partagez287
Tweetez
Partagez
Enregistrer