Rejoignez-nous

Régime Anti-Goutte – Les Aliments et Boissons Interdits et Autorisés

Crédit vidéo : © Arthritis Research Canada - Youtube

Santé

Régime Anti-Goutte – Les Aliments et Boissons Interdits et Autorisés

Arrivé à un certain âge, il n’est pas rare de voir apparaître quelques problèmes de santé. C’est le cas de la maladie de la goutte, elle apparaît souvent chez les hommes aux alentours de 30/40 ans, et plus rarement, chez les femmes après la ménopause. Autrefois appelée « maladie des rois », on croit parfois de manière erronée que la goutte touche une personne agée ayant fait des excès alimentaires ou d’alcool. S’il est vrai qu’un régime anti-goutte peut aider à réduire l’apparition des crises douloureuses, les médecins reconnaissent maintenant qu’il y a une prédisposition génétique qui la déclenche. Des facteurs comme le surpoids, le cholestérol, la consommation d’alcool, et une alimentation riche en purines peuvent favoriser la goutte. Les quinquagénaires et les seniors ne sont pas épargnés.

Heureusement, un régime alimentaire équilibré associé à la médication adéquate peuvent vous permettre de continuer à vivre normalement. Découvrez dans cet article les aliments et boissons à proscrire complètement, mais aussi ceux qui sont autorisés. Que vous cuisiniez encore vous-même, que vous vous fassiez livrer vos plats à domicile, ou que vous mangiez à l’extérieur, il est important de prendre tous ces conseils en compte pour éviter une crise de goutte qui peut gâcher votre retraite paisible.

Voyons ensemble ce qu’un régime anti-goutte vous interdit, et vous autorise à consommer.

Petit rappel : qu’est-ce que la goutte ?

C’est une forme de rhumatisme articulaire ou d’arthrite inflammatoire dont la caractéristique principale est la présence excessive d’acide urique dans sang. Cela entraine la formation de cristaux dans certaines articulations et les tissus mous. En conséquence de quoi, une réaction inflammatoire se produit dans les articulations, c’est ce qu’on appelle la crise de goutte. C’est une maladie très douloureuse qui touche souvent en premier lieu le gros orteil, puis peut s’étendre à d’autres articulations telles que les chevilles, les poignets voire même les coudes et genoux. Ces douleurs articulaires peuvent devenir très gênantes pour votre quotidien. D’autant plus si vous vivez seul et qu’elles vous empêchent de faire certains mouvements du quotidien.

Conseils d’ordre général sur l’alimentation à adopter

Dans un organisme sain, les reins se chargent de filtrer les purines et celles-ci sont éliminées lorsque nous urinons. Mais si vous souffrez de la goutte, cette opération n’est pas réalisée par vos reins et votre uricémie augmente. C’est ce qu’il faut à tout prix éviter puisque c’est elle qui est responsable des crises de goutte. Pour être plus spécifique, dans votre régime anti-goutte vous éviterez les aliments riches en purines qui se transforment en acide urique lors de la dégradation par l’organisme. Il faut également limiter la consommation d’alcool et éviter les graisses saturées. Par ailleurs, la consommation d’aliments contenants des vitamines C est fortement encouragée ! Enfin, en règle générale et si vous le pouvez, préférez les produits issus de l’agriculture biologique.

Éviter les crises de goutte en arrêtant totalement la consommation de certains aliments et boissons

Globalement, les aliments qui contiennent beaucoup de protéines sont interdits car notre organisme dégrade ces dernières en urées. Plus on est dans l’âge senior, plus les reins ont du mal à assurer le rôle de filtre, mieux vaut donc éviter de trop les solliciter. La friture doit aussi disparaitre de vos assiettes, ainsi que les produits à base de farine de blé blanche et de farine d’avoine. C’est important car outre le fait de perturber le fonctionnement de votre foie, ces aliments peuvent vous faire prendre du poids ce qui est un facteur aggravant.

Régime Anti-Goutte – Les aliments interdits, à proscrire de vos assiettes

Voyons point par point tous les aliments que vous devrez to-ta-le-ment supprimer de votre régime anti-goutte :

Interdits – Viandes et sous-produits

Tout ce qu'il faut savoir sur le régime alimentaire anti-goutte

Dites adieu aux viandes grasses et charcuteries

  • Les parties grasses des viandes de bœuf (steak haché, bœuf de Kobe, entrecôte, côte de bœuf), de porc en particulier les échines, travers et côtelette), les viandes de gibier de volaille telles que bécasse, pigeon, oie, canard ; bref vous l’aurez compris, toutes les viandes grasses.
  • Les viandes jeunes comme le veau, l’agneau (en particulier les côtelettes, le gigot, les épaules), le coquelet ou encore le dindonneau.
  • Les abats incluant le foie, la cervelle, les rognons, les ris de veau, les tripes, la langue et le cœur.
  • Toute charcuterie qui ne soit pas à base de dinde ou de poulet.
  • Les bouillons, jus ou gelée de viande.

Interdits – Produits de la mer

Tout ce qu'il faut savoir sur le régime alimentaire anti-goutte

Fruits de mer, c’est fini !

  • Certains poissons comme l’anchois, la sardine, le hareng, les œufs de poisson, le brochet, la truite, le saumon, la morue (cabillaud) ou encore la carpe.
  • Les fruits de mer, coquillages, moules, et crustacés

Interdits – Produits végétaux et sous-produits

Tout ce qu'il faut savoir sur le régime alimentaire anti-goutte

Champignons, tomates, poivrons et piments doivent être retirés de vos menus

  • Les légumes secs et légumineuses comme les lentilles, les haricots blancs et rouges, les pois chiches, les lupins, les fèves ou encore les pois secs.
  • Les légumes riches en purines comme les choux, les choux-fleurs, les choux chinois, le radis, les épinards, les champignons, les poireaux, les asperges, les poivrons, ou encore les tomates.

Interdits – Épices et condiments

  • Certaines épices et condiment -notamment le piment et l’ail
  • Mais aussi la mayonnaise, l’aïoli, le ketchup, toutes les sauces industrielles en générale et plus particulièrement les sauces fermentées comme le Nuoc Man.
  • Les fruits qui contiennent beaucoup de fructose : les pommes, les dates, les figues, les raisins frais, les goyaves, les mangues, le melon, les pastèques, les poires, les kakis, les coings, les caramboles et les bananes.
  • Tous les fruits secs.

Interdits – Produits laitiers et pâtisserie

Tout ce qu'il faut savoir sur le régime alimentaire anti-goutte

Les fromages fermentés et à 50% de matières grasses doivent être oubliés

  • Les laitages gras tels que la crème, le saindoux, les fromages qui contiennent plus de 50% de matières grasses ainsi que les fromages fermentés.
  • Les pâtisseries
  • Le cacao et ses dérivés (chocolat, chocolat en poudre…)
  • Le pain et les farines blanches

Lire aussi => Cinq remèdes naturels pour soulager les crises de goutte

Régime Anti-Goutte – Les boissons interdites

Tout ce qu'il faut savoir sur le régime alimentaire anti-goutte

La bière est l’ennemi numéro 1 de la goutte

Certains alcools contiennent énormément de purines, c’est pourquoi vous devrez arrêter définitivement de les consommer. C’est le cas de la bière y compris la bière sans alcool qui est le breuvage contenant le plus de purines. Mais c’est aussi le cas du vin, du champagne et des autres spiritueux et alcools forts.

Vous pouvez faire une entorse en buvant un verre de vin pour une occasion particulière mais il faut que cela reste une ex-cep-tion. On a bien dit 1 exception, pas 2, ni 3.

Les sodas classiques et les jus de fruits mixés (un aliment mixé développe une fermentation dans l’estomac) sont également à éviter. Pareil pour le thé noir et le chocolat chaud. Si vous allez consommer exceptionnellement un soda ou un jus il faut que celui soit adoucit à l’édulcorant tel que la stevia.

Régime Anti-Goutte – Les aliments que vous pouvez consommer, mais sans excès

On considère que vous pouvez consommer maximum deux à trois fois par semaine, les aliments suivants :

  • Jambon blanc
  • Turbot
  • Les produits laitiers maigres
  • Les biscuits, brioches, viennoiseries et gâteaux à pâte feuilletée (de préférence à l’huile d’olive)
  • Les arachides

Régime Anti-Goutte – Ce que vous pouvez consommer sans crainte

Rassurez-vous, la liste des interdits peut parfois paraître impressionnante, mais il reste beaucoup d’alternatives qui pourront continuer à ravir vos papilles et mettre de la couleur dans vos assiettes.

Consommez sans crainte les aliments suivants

Tout ce qu'il faut savoir sur le régime alimentaire anti-goutte

Poulet et dinde à toutes les sauces

  • Les viandes maigres telles que le poulet ou la dinde, et les œufs.
  • Les poissons maigres comme la sole, la limande ou encore le merlu.
  • Le tofu.
  • Les bouillons et soupe de légumes qui ne contiennent pas de légumes proscrits (voir liste plus haut).
  • Les fruits pauvres en fructose comme le kiwi, les abricots, les fruits de la passion, l’ananas, les fraises, les fruits rouges et les baies notamment de Goji.
  • Certains légumes et tubercules comme les radis noirs, les oignons, l’oignon blanc cru, les légumes verts, les aubergines, les carottes, les concombres, la salade verte (sauf la mâche), le fenouil, les pommes de terre, les patates douces, les ignames, le manioc, le taro.
  • Les produits à base de céréales complètes et les farines de son ou de seigle (pains complets et pains spéciaux).
  • Le vinaigre de cidre bio non pasteurisé
  • Les yaourts
  • Vous pouvez assaisonner vos plats avec les aromates que vous préférez et faire usage d’huile d’olive vierge extra sans limitation.

Régime Anti-Goutte – Hydratez-vous sans modération

Sachez qu’il a été démontré que le risque de faire une crise de goutte diminue avec une bonne hydratation. Il est donc recommandé de boire 8 à 10 verres d’eau par jour. C’est-à-dire 2L à 3L -sauf si vous mangez des légumes contenant beaucoup d’eau (laitue, concombre…), ou de la soupe.

Vous pouvez boire par exemple

Tout ce qu'il faut savoir sur le régime alimentaire anti-goutte

L’eau minérale gazeuse et l’eau plate seront vos alliées anti-goutte

  • De l’eau minérale gazeuse alcalinisante (Vichy Saint-Yorre ou Vichy-Célestin) et de l’eau plate.
  • Du lait de vache. Il favoriserait une baisse rapide du taux sérique d’acide urique dans le sang. Selon une étude publiée dans Annals of the Rheumatic Diseases en Mai 2010, le lait de vache aurait un effet préventif contre la goutte et réduirait le risque de goutte de 21%.
  • Du véritable thé blanc (c’est du thé non fermenté).
  • Le café léger
  • Des infusions de plantes si possible sans sucre.

Goutte – Du sport pour éviter les pathologies graves

Tout ce qu'il faut savoir sur le régime alimentaire anti-goutte

Faire du sport régulièrement réduit les risques de maladies graves

La pratique d’une activité physique régulière réduit le risque d’apparition de problèmes de santé connexes telles que les maladies cardiovasculaires, le surpoids, l’AVC, le diabète de type 2, certains cancers.

L’aquagym, l’aquarunning, le golf, le tir à l’arc, la marche et la natation sont les sports de prédilection des goutteux.

Goutte – La vitamine C et l’astuce detox

Les compléments riches en vitamine C, en vitamine B3 (PP ou Niacine) et le jeûne intermittent apportent une aide précieuse à la prévention de la crise de goutte. Ne prenez pas de complément alimentaire sans consulter au préalable votre médecin naturopathe afin d’adapter votre posologie à votre état de santé.

Lire Aussi => Le Jeûne Intermittent – Detox idéale pour nettoyer le foie et rester mince

 

IMPORTANT : N’arrêtez pas votre traitement médicamenteux si vous avez une prescription médicale. Celle-ci vise à réduire l’hyperuricémie et les crises de goutte (Allopurinol), et les douleurs articulaires dues à l’inflammation (Colchimax). La goutte peut être médicalement contrôlée, mais le traitement doit être suivi à vie. Si vous souffrez de symptômes pour la première fois, consultez votre médecin en cas de doute.

Tous les patients atteints de la goutte ne sont pas semblables face à la maladie. Certains auront une grosse crise de goutte en consommant un certain aliment qui n’aura aucun effet indésirable sur un autre patient. Chacun devra faire sa check-list pour savoir ce qu’il peut manger et boire, et qu’il doit proscrire.

Lire aussi => Senior – Comment éviter un crise de goutte

IMPRIMER CET ARTICLE : Cliquez ici en toute sécurité

 

Sources :

  • Annals of the Rheumatic Diseases : Prise d’aliments riches en purines et attaques de goutte récurrentes 2011-2012 – Purine-rich foods intake and recurrent gout attacks 2011-2012 : Yuqing Zhang, Clara Chen, Hyon Choi, Christine Chaisson, David Hunter, Jingbo Niu, Tuhina Neogi
  • Manuel de nutrition clinique de l’Ordre professionnel des diététistes du Québec (OPDQ), section Goutte. Août 2014
  • Mayo Clinic : Gout diet. Août 2014

 

Pour éviter les crises de goutte si douloureuses, vous savez ce qu’il vous reste à faire, manger sainement et bouger !

Si vous avez apprécié cet article, s’il a ajouté de la valeur à votre vie, laissez un commentaire ci-dessous et partagez-le avec vos amis. Merci d’avance pour votre bienveillance 😉 

Commentaires Facebook

L'expérience de chacun est le trésor de tous - citation de Gérard De Nerval

Cliquer pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d'articles dans Santé

Haut